Tediber n'est plus compatible avec votre navigateur web.
Nous vous conseillons d'utiliser un des navigateurs suivant Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge

Notre sélection d’huile essentielle pour dormir facilement

Notre sélection d’huile essentielle pour dormir facilement

Les insomnies et les troubles du sommeil sont un problème pour beaucoup de Français. Il existe pourtant des solutions pour améliorer votre qualité de sommeil nuit après nuit. Parmi elles, utiliser une bonne huile essentielle pour dormir n’est pas à négliger.

Lire la suite

1. Un grand choix d’huile essentielle contre l’insomnie

A. Les huiles essentielles pour faciliter l’endormissement

Nécessaire pour le bien-être de chacun, le sommeil ne doit pas être pris à la légère. Si le choix du sommier, du matelas ou de l’oreiller peut favoriser la qualité du sommeil, des éléments naturels facilitent aussi l’endormissement et vous aident à lutter contre les insomnies. Plutôt que de recourir à des médicaments dans la vie de tous les jours, pouvant générer de l’accoutumance ou des effets secondaires, les huiles naturelles sont des produits faciles à utiliser et sans danger pour la santé avec une bonne posologie.

En choisissant bien vos huiles végétales, vous pourrez profiter d’un sommeil à la fois rapide et efficace capable de vous apporter confort et énergie chaque nuit. Ces composés d’origine naturelle sont parfaits pour l’apaisement, la détente et la relaxation. N’hésitez pas à demander l’avis d’un professionnel de santé si vous avez le moindre doute à propos d’un produit.

Découvrez l’incroyable matelas Tediber

B. Les différentes huiles essentielles pour dormir

Diverses huiles essentielles peuvent être recommandées pour mieux dormir.

L’huile essentielle de basilic

En la matière, l’huile essentielle de basilic, qu’il soit tropical ou exotique, est considérée comme l’une des plus efficientes. Elle est réputée pour aider à combattre les angoisses et les insomnies et entre dans le cadre de nombreux traitements.

L’huile essentielle de camomille

Grâce à ses propriétés apaisantes, l’huile essentielle de camomille romaine ou noble est idéale pour diminuer le stress et vous permettre de vous endormir plus facilement. Elle est très bien tolérée par l’organisme et souffre par conséquent de peu de contre-indications.

L'huile essentielle de lavande

L'huile essentielle de lavande officinale, connue pour ses capacités antiseptiques comme anti-inflammatoires, contribue à vous calmer avant d’aller vous coucher. Son odeur agréable en fait également un excellent choix pour un emploi par diffusion dans une chambre.

Les autres types d’huiles essentielles

Les essences naturelles contribuant à équilibrer le système nerveux central jouent aussi un rôle sur l’endormissement. Parmi ces produits sédatifs, il est possible de citer l’huile essentielle de marjolaine à coquille, mais également les produits à base de néroli ou de petitgrain bigarade.

2. Apprendre à utiliser les huiles essentielles

Les huiles naturelles peuvent être employées pour apaiser la respiration, accélérer l’endormissement et favoriser le sommeil profond. Afin de lutter contre les insomnies et les réveils nocturnes, vous pouvez avoir recours chaque soir à un mélange d’essences. Une synergie d’huiles essentielles constitue un excellent moyen pour bien dormir et profiter de nuits réparatrices. Plusieurs méthodes sont possibles pour utiliser ces essences, en fonction de vos préférences et des produits choisis.

A. Huile essentielle pour dormir en spray

Pour favoriser le sommeil, il est pertinent de dormir dans un environnement adapté et relaxant. Une bonne solution est de recourir à un diffuseur pour répandre dans l’air des huiles naturelles favorisant le repos comme celles de basilic à linalol ou de camomille. Elles contribuent également à rafraîchir l’air dans votre chambre grâce aux propriétés de l’aromathérapie. Des mélanges sont possibles pour un meilleur résultat, à effectuer dans un flacon adapté. Un récipient de 10 ml peut permettre d’ajouter à 4 ml d’huile de petitgrain bigarade, 4 ml d’huile de marjolaine à coquille et 2 ml d’huile de néroli. La diffusion de quelques gouttes de ce mélange est à faire une demi-heure avant d’aller vous coucher.


B. Huile essentielle pour dormir à avaler

Les huiles végétales peuvent aussi être ingérées pour profiter de leurs capacités apaisantes. La voie orale présente une plus grande efficacité pour la prise d’huiles relaxantes, quand l’application cutanée n’est pas recommandée ou pour les personnes qui supportent moins bien la diffusion ou l’inhalation. La consommation des essences peut se faire en utilisant un support comme de la mie de pain, un morceau de sucre ou bien une cuillerée de miel, du sirop d’agave ou d’acacia. Chez l’adulte, on recommande deux gouttes par support, et seulement une goutte par support pour les mineurs.

C. Autres utilisations

Les huiles végétales se prêtent à différents usages selon les essences et les préférences de chacun. Une application cutanée est possible en diluant à 10 % une huile naturelle. Il suffit d’en déposer quelques gouttes à l’intérieur des poignets. Un emploi en massage est une autre méthode très intéressante. Il est possible de les appliquer le long de la colonne vertébrale ou sur le torse notamment par petites frictions. Un massage aux huiles essentielles est recommandé le soir pour un endormissement facilité. Enfin, la dilution de l’huile peut se faire dans un bain apaisant d’une efficacité certaine.

3. Les contre-indications pour une huile essentielle sédative puissante

Certaines précautions sont à prendre pour l’utilisation de vos huiles. En raison de la puissance de leurs principes actifs, il est préférable de demander l’avis d’un médecin. De manière générale, il est recommandé de ne pas exposer les enfants de moins de 3 ans à des huiles végétales. À partir de cet âge, l’huile essentielle de mandarine rouge, anxiolytique et calmante, est utile pour ses propriétés sédatives qui calment les angoisses.

Les femmes enceintes ont tout intérêt à prendre des précautions également. La plupart des essences sont déconseillées pendant la grossesse et l’allaitement. Il ne faut pas oublier que les huiles naturelles ne sont pas à employer de manière continue. Une pause d’une semaine est recommandée entre deux utilisations. Un usage modéré, avec de petites doses adaptées, est à respecter pour une bonne pratique.

Retour à : Tous nos conseils, astuces et infos sur le sommeil