Tediber n'est plus compatible avec votre navigateur web.
Nous vous conseillons d'utiliser un des navigateurs suivant Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge

Comment choisir sa couette en 5 points ?

Bien choisir sa couette est aussi important que le choix de son matelas ou des oreillers. Tout le monde a connu l’enfer d’une couette trop chaude, il en va de même quand elle ne l’est pas assez. Être renseigné sur les critères d’une couette de qualité avant d’en acheter une, c’est essentiel !

Voici les 5 critères importants pour vous aider à choisir votre couette :

  • Le garnissage
  • Le grammage
  • L’enveloppe
  • Les dimensions
  • La facilité d’entretien

1. Opter pour un garnissage de qualité

Critère de choix essentiel, le garnissage correspond à la composition de la couette. C’est ce qui rend une couette gonflante et capable de retenir la chaleur. C’est également ce qui lui confère ses qualités respirantes.
Il existe 2 sortes de garnissage : les fibres synthétiques et les fibres naturelles.

A. Une couette en fibres synthétiques

Les fibres synthétiques sont également à classer en 3 catégories :

  • Les fibres de polyester : très isolantes, elles ne laissent pas passer l'air et tiennent donc assez chaud, leur confort n’est pas idéal.
  • Les fibres de polyester creuses siliconées : ce sont des fibres très techniques qui permettent d'apporter une circulation de l’air à l'intérieur de la couette pour un confort optimal
  • Les microfibres de polyester : la technicité de ses fibres associées à une technique de fabrication similaire au fibres naturelles confère à la couette un gonflant quasi-similaire aux fibres naturelles.

Une couette synthétique est plus abordable en termes de prix, mais la qualité et la durée de vie d’une couette 100% synthétique sera inférieure à une couette au garnissage naturel.

B. Une couette en duvet et en plumes de canard

Le garnissage naturel, quant à lui, est généralement composé de duvet et de plumes de canard. Il donne à la couette plus de légèreté, de moelleux et de chaleur. Une couette en duvet est plus coûteuse qu'une couette synthétique, mais sa durée de vie sera plus longue. Elle permet également une plus grande sensation de confort, d’enveloppement et de chaleur.

C. Le garnissage hybride : L’incroyable couette hybride Tediber

Chez Tediber, nous avons choisi de créer une incroyable couette hybride ! En combinant les avantages des 2 types de garnissage, elle combine chaleur, légèreté et gonflant.

La couette Tediber regroupe à la fois les fibres naturelles du duvet et des plumes de canard et des flocons microfibres. Son garnissage généreux en fait une couette chaude et respirante, enveloppante et au gonflant incomparable. Toute en légèreté, elle est aussi parfaitement hypoallergénique grâce à son traitement anti-acariens. Couette 4 saisons, elle est idéale toute l’année.

2. Choisir une couette avec le bon grammage

Le grammage désigne la densité de votre couette. Plus il est élevé, plus votre couette sera lourde, épaisse et chaude. C’est aussi une indication sur son gonflant. Attention toutefois à ne pas comparer des grammages de garnissage synthétique à des grammages de garnissage naturel.

A. Un grammage adapté

Le grammage que vous choisirez dépendra de la température de votre chambre, mais aussi de votre sensibilité au froid.
Si la température de votre chambre est comprise entre 18 et 22°, vous aurez besoin d’une couette légère (entre 175 et 250g/m2). Au contraire, si votre chambre n’est pas chauffée, nous vous recommandons une couette chaude (entre 400 et 500 g/m2). Notez que ces grammages, donnés à titre indicatif, sont valable pour des garnissages synthétiques. Lorsqu’on parle de garnissage naturel, les grammages sont moins élevés.

B. Une couette 4 saisons


Découvrez la couette Tediber

3. L’enveloppe de la couette

L’enveloppe est un élément très important pour bien choisir sa couette. Son rôle est d’empêcher le garnissage de sortir et de laisser respirer. Elle doit par conséquent être résistante, mais aussi légère et respirante. L'enveloppe se compose de plusieurs éléments :

A. Le tissage

Il existe différents types de tissage. Par exemple, le tissage en percale de coton est un tissage avec un nombre de fils au cm2 qui est supérieur à 80.

Ce procédé de tissage se reconnaît facilement car il offre un fini mat. Par ailleurs, le fait qu'il soit serré le rend résistant mais aussi très facile à repasser ! Certaines enveloppes disposent d'un passepoil qui permet une belle finition et un côté esthétique, en plus de renforcer la solidité des coutures.

Pour des nuits douces, une couette 100 % coton au tissage de qualité sera parfaite !

B. Le piquage

Le piquage désigne les coutures sur la surface qui donnent son apparence à la couette. Il forme souvent des lignes verticales ou des carreaux.
Ne vous y trompez pas, son intérêt n’est pas qu’esthétique : le piquage empêche le garnissage de s’éparpiller, En effet, il est indispensable pour que la couette garde un garnissage réparti de façon homogène et ainsi conserve son confort thermique.
Avec l’incroyable couette Tediber, vous n'aurez aucun problème de mauvaise répartition du garnissage dans votre couette !

4. Choisir sa couette aux bonnes dimensions

Pour être sûr que votre partenaire ne vous subtilise pas la couette au milieu de la nuit, ou simplement pour être bien couvert si vous dormez seul, sachez choisir votre couette aux bonnes dimensions.

Voici un tableau récapitulatif pour vous aider à déterminer quelle couette choisir en fonction de votre taille de lit et de vos habitudes de sommeil.

Taille standard de couette Dimensions du matelas
Couette 140x200 cm Pour les lits simples (grand tombant)
Couette 200x200 cm Pour les lits simples de 120 cm de large (grand tombant) et les lits de 140 cm de large (petit tombant) où dorment une seule personne
Couette 240x220 cm Pour les lits de 140 cm de large (grand tombant) où dorment 2 personnes et les lits de 160 cm de large (petit tombant)
Couette 260x240 cm Pour les lits de 160 cm de large (lit king size) ou 180 cm de large (lit king size) ou 200 de large (super king size)


Mais les dimensions du lit ne font pas tout ! Vous devrez tenir compte de 3 autres éléments :

  • La corpulence du ou des dormeurs
  • Les mouvements des dormeurs pendant la nuit
  • Le rendu esthétique des tombants de la couette

D’une manière générale, votre couette doit avoir une marge de 30 à 50 cm de chaque côté du lit. Si la carrure du ou des dormeurs est plutôt imposante, privilégiez 50 cm de tombants de chaque côté !

De même, si vous avez tendance à beaucoup bouger pendant la nuit, une couette de grande taille, de grande largeur, sera préférable. Vous pourrez ainsi la manipuler à votre gré, sans risquer d’en manquer ou de gêner votre partenaire.

Enfin, ne négligez pas le design ! En France, nous aimons traditionnellement les couettes avec de grands tombants sur les côtés. Mais pas si le lit est en mezzanine, sur un sommier extra plat ou plus large que le matelas ! Dans ces cas-ci, choisissez un plus petit tombant.


5. Ne pas oublier la facilité d’entretien

Bien dormir, c’est aussi prendre soin de sa literie ! Comme le linge de lit, une couette se lave… Même si c’est beaucoup moins régulier. En moyenne, on conseille de la laver une à deux fois par an. Il sera donc judicieux de choisir une couette facile d’entretien.

L’incroyable couette Tediber est lavable en machine à 40°C. Elle peut ensuite être passée au sèche-linge, où elle sèche très rapidement, grâce à ses flocons microfibres. Vous pouvez également l’aérer de temps en temps et la secouer pour lui redonner tout son gonflant.

Voilà, vous savez désormais comment choisir une couette ! Car un bon matelas ne fait malheureusement pas tout, le choix de la couette est tout aussi incontournable.

C’est pourquoi la couette Tediber allie tous les composants nécessaires à la constitution de la couette parfaite : enveloppante, chaleureuse et au gonflant incomparable. L’incroyable couette, l’incroyable matelas Tediber et les incroyables oreillers = la combinaison parfaite pour passer d’incroyables nuits !