Tediber n'est plus compatible avec votre navigateur web.
Nous vous conseillons d'utiliser un des navigateurs suivant Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge

Comment bien choisir son matelas ?

Après avoir lu toutes ces informations, vous êtes maintenant certain que vous avez besoin de changer de matelas ? C’est ici que les choses se compliquent un peu. L’offre de literie et principalement celle des matelas est très vaste et souvent peu transparente pour les consommateurs. Pour vous aider voici quelques critères qui vous permettront d’identifier vos besoins et les éléments qui feront la différence lors de votre choix.

Lire la suite

I. LES CRITÈRES POUR CHOISIR SON MATELAS

matelas confort

Choisir son matelas, c’est identifier ses besoins en fonction de sa morphologie, de ses éventuels problèmes de dos, de sa sensibilité aux allergies et même de sa position de sommeil… Dormez-vous seul sur un matelas une personne ? Dormez-vous en couple ? Quel niveau de fermeté souhaitez-vous ? Il y a tant de questions à se poser avant de faire le grand saut.

A. La fermeté du matelas et son confort

1. Un matelas ferme

Si vous recherchez un matelas ferme, comme 85% des français aujourd’hui, vous vous tournerez vers des matelas mousse polyuréthane à haute densité. D’une densité comprise entre 30kg/m³ et 55kg/m³, le matelas mousse polyuréthane procure un soutien ferme. Si vous êtes enclin au mal de dos, cette technologie permet de bien maintenir votre colonne vertébrale.



2. Un matelas moelleux

Si vous recherchez un matelas moelleux, orientez-vous plutôt vers un matelas 100% mémoire de forme ou un matelas latex 100% naturel. Ce dernier est naturellement hypoallergénique. Il est conseillé aux personnes souffrant d’allergies liées aux acariens.

Ne vous méprenez pas, on parle d’un accueil moelleux mais votre matelas latex ou mousse à mémoire de forme est en mesure de vous soutenir correctement tout au long de la nuit.

Ce type de matelas ne convient pas aux enfants en bas âge, qui ont besoin d’un soutien plus ferme.

Découvrez le matelas Tediber

3. Un matelas au soutien ferme avec un accueil moelleux





L’important avant de commencer vos recherches est d'identifier les éléments qui seront importants pour vous, cela vous permettra d’éliminer rapidement une partie de l’offre.

B. LA BONNE AERATION DU MATELAS

Savez-vous que nous perdons entre 500 ml et 600 ml d’eau chaque nuit en dormant ?

Il est donc primordial de choisir son matelas avec une très bonne résistance à l’humidité. Il doit également permettre une bonne aération pour éviter l’accumulation de bactéries.

Les plus performants dans ce domaine sont :

  • Le matelas latex : il est composé de petites alvéoles qui le rendent respirant. Il est idéal pour les personnes qui transpirent abondamment la nuit.
  • Le matelas à ressorts ensachés : il assure une parfaite ventilation en continu lorsque vous dormez.

Découvrez le matelas Tediber

C. L’ASSOCIATION AVEC LE MATELAS / SOMMIER

Bien choisir son matelas, c’est également respecter l’association avec votre sommier.

  • Pour un sommier à lattes, optez pour un matelas en mousse polyuréthane, un matelas mousse à mémoire de forme ou un matelas en latex. Le soutien sera ferme et votre matelas sera parfaitement ventilé. Vous pouvez également choisir un matelas à ressorts ensachés.
  • Pour un sommier à ressorts, choisissez un matelas ressorts ensachés pour un soutien souple.
  • Pour l’incroyable sommier universel de Tediber, choisissez le matelas que vous voulez !


    Nous vous conseillons l’achat du matelas en même temps que l’achat du sommier.


II. DORMEZ-VOUS SEUL OU À DEUX ?

matelas deux personnes

Un individu change de position en moyenne 40 fois par nuit. Vous dormez à deux et vous êtes parfois réveillé par les mouvements de votre partenaire lorsqu’il change de position pendant la nuit ? Il vous faut un matelas possédant une bonne indépendance de couchage. Elle va permettre d'absorber les mouvements durant le sommeil et ainsi améliorer la qualité de vos nuits. Les matériaux à privilégier pour bénéficier de cette indépendance de couchage sont le latex et la mousse à mémoire de forme.

Le premier, le latex, est un matériau très respirant et peu sensible à la chaleur. Grâce à sa faible résilience, il a comme propriété d’absorber au mieux les contours du corps et par ricochet les changements de position.






III. Test et comparatif matelas, comment faire ?

matelas essai 100 jours

Maintenant que vous avez vos besoins en tête, il est temps de tester les produits. Sachez que le corps met une dizaine de jours à s’adapter à un nouveau matelas. Pour l’essayer dans les meilleures conditions possibles, l’idéal est de profiter des offres 100 nuits d’essai proposées par certaines marques. Cela vous permet de passer plusieurs semaines dessus. Au delà de 20 jours d’inconfort, il y a peu de chance que vous vous habituiez au matelas...

A. Les avantages de la vente de matelas en ligne

Pour l’essayer dans les meilleures conditions possibles, l’idéal est de profiter des offres 100 nuits d’essai proposées par certaines marques de literie en ligne. Cela vous permet de l’essayer durant plusieurs semaines. Si durant la période d’essai vous vous rendez compte que le matelas ne vous convient pas, vous pouvez le retourner gratuitement. Généralement, l’enseigne vient récupérer le matelas directement chez vous.

B. Comment tester son matelas ?

  • Ne restez pas immobile. Tentez de reproduire au maximum les positions de sommeil que vous adoptez pendant la nuit.
  • Si vous dormez à deux, testez l'indépendance de couchage en vous allongeant avec votre partenaire, côte à côte ; puis bougez l’un après l’autre pour vérifier que vous ne sentez pas les mouvements de l’autre.

Nous vous conseillons 3 gestes de base pour mesurer la densité du matelas :

  • Enfoncez votre coude dans le matelas, s’il s’enfonce, le matelas est beaucoup trop mou.
  • Positionnez-vous sur le dos, essayez de glisser votre main entre le matelas et vos reins. Si c’est trop difficile, le matelas est trop ferme.
  • Essayez de changer de position, en passant par exemple du ventre sur le dos. Si cet exercice vous semble fastidieux, c’est qu’il y a trop de mousse à mémoire de forme. Vous vous enfoncez dans le matelas.

Découvrez le matelas Tediber

Retour à : Tous nos conseils pour bien choisir son matelas