Tediber n'est plus compatible avec votre navigateur web.
Nous vous conseillons d'utiliser un des navigateurs suivant Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge

Tout savoir sur le matelas à eau

Ne croyez pas que vous aurez le mal de mer en dormant sur un matelas à eau ! Ce type de matelas a beaucoup évolué côté praticité. Le soutien du matelas à eau est personnalisé grâce à des couches de mousse ou de fibre. Le matelas à eau s’adapte à votre morphologie grâce à un indice de stabilité.

Le matelas à eau est reconnu depuis de nombreuses années pour son confort. Il est d’ailleurs utilisé dans le milieu médical pour prévenir l’apparition des escarres. Véritable matelas ergonomique, le matelas à eau permet une excellente récupération et soulage les maux de dos.

Est-ce que le matelas à eau est fait pour vous ? Comment fonctionne un matelas à eau ? Nous avons listé les principaux avantages et inconvénients du matelas à eau dans cet article.

Lire la suite

1. Qu’est-ce qu’un matelas à eau ?

Le matelas à eau se compose d’une poche en vinyle remplie d’eau ordinaire.

Le matelas à eau s’adapte uniquement sur un lit à eau car il nécessite une structure particulière pour être correctement maintenu et soutenu.

En quelques mots :
Le lit à eau se compose d’un socle (et non de 4 pieds) sur lequel on pose un cadre de lit souple en mousse (appelé Softside) ou plus rigide en bois (appelé Hardside). On place un liner de sécurité entre le cadre de lit et le matelas à eau. En dernier lieu, on positionne une housse (appelé coutil) par-dessus le vinyle du matelas.

Découvrez l’incroyable matelas Tediber

2. Comment choisir un matelas avec eau ?

A. La stabilisation du matelas d’eau

La stabilisation est un point à ne pas négliger lors de l’achat du matelas à eau. Le temps de stabilisation détermine en combien de temps votre matelas à eau cessera de bouger. Pour influencer l’indice de stabilité, on joue sur les couches de mousse ou de fibre de polyester : plus elles sont importantes, plus le matelas à eau est ferme et stable rapidement.

Prenons les exemples extrêmes :

  • un matelas à eau non stabilisé bouge durant 30 secondes, il est extrêmement souple.
  • un matelas à eau pourvu de 7 couches de fibre est immédiatement stable, il procure un soutien très ferme.

B. Les matelas à eau avec systèmes de chauffage

Le matelas à eau est également un matelas chauffant. Un système de plaques en céramique est placé sous la poche du matelas à eau. Grâce à une télécommande, vous gérez la température comme bon vous semble de 24° à 36°C.
C’est absolument nécessaire car l’eau du matelas sera toujours plus fraîche que la température ambiante.

C. Pour une meilleure indépendance de couchage

Si vous dormez en couple, vous avez la possibilité de choisir 2 matelas d’eau individuels (matelas Dual) au lieu d’un matelas (matelas Mono). C’est avantageux si vous n’avez pas la même morphologie ou si vous ne recherchez pas le même confort tout simplement. Il vous permet de régler la température de manière indépendante pour chaque matelas. Cette option n’est possible qu’à partir de la dimension 160x200 cm.

3. Pourquoi choisir un matelas en eau ?

A. Points positifs du matelas à eau

Voici les principaux atouts du matelas à eau :

sa longévité exceptionnelle : le matelas à eau ne subit aucune déformation. Vous le garderez entre 15 et 20 ans !

l’incroyable sensation de relaxation et de détente qu’il procure. Le matelas à eau épouse parfaitement les contours de votre corps en limitant les points de pression. La colonne vertébrale se trouve dans sa position la plus naturelle et vos muscles se relâchent. Vous dormez d’un sommeil réparateur car le matelas à eau soulage et prévient les douleurs articulaires et musculaires.

l’hygiène est parfaite sur un matelas à eau. Les squames de peau, les acariens et autres saletés ne pénètrent pas dans le matelas mais restent en surface. Un nettoyage régulier du vinyle avec un produit adapté suffit pour retrouver un matelas propre.


B. Inconvénients des matelas d’eau

Découvrons les aspects plus négatifs du matelas à eau :

Le prix est assez élevé. De plus, le choix des options (type de stabilisation, type de cadre…) peut faire augmenter la note. Comptez de 490€ à 789€ pour un matelas “Mono” (1 seule poche) en 140 x 200 cm. Comptez de 514€ à 889€ pour un matelas “Dual” (2 poches) en 160 x 200 cm.

Le poids du matelas à eau, une fois rempli, vous empêche de le déplacer.

Le matelas à eau demande un entretien spécifique. Il est préférable d’être bien informé sur les petits tracas courants que rencontrent le propriétaire d’un matelas à eau :

  • Lorsque l’air s’accumule à l’intérieur du matelas à eau, il devient inconfortable et bruyant.
  • L’eau stagnante dans le matelas favorise la prolifération d’algues et de bactéries. Il faut traiter l’eau du matelas tous les 6 mois avec un algicide.
  • Le liner du matelas à eau est susceptible de fuir en cas d’accroc. Il faut s’équiper d’un kit de réparation pour faire face à ce type d’incident.
  • Le matelas eau n’a pas les mêmes dimensions que les matelas classique, taille standard. Ainsi, il peut être difficile de trouver du linge de lit adapté à ces dimensions inhabituelles.

Si ces aspects vous rebutent, faites l’acquisition d’un matelas universel. Le matelas Tediber est extrêmement facile à vivre et facile d’entretien. Sa composition unique de 3 couches de mousse le rend accueillant et ferme à la fois. Disponible en 13 tailles, l’incroyable matelas Tediber a déjà rendu le sourire à plus de 32 000 utilisateurs !

L’achat d’un matelas à eau et d’un lit à eau représente un investissement très important. Les ensembles les plus contemporains peuvent coûter jusqu’à 3000€.

Retour à : Tous nos conseils pour bien choisir son matelas)