Tediber n'est plus compatible avec votre navigateur web.
Nous vous conseillons d'utiliser un des navigateurs suivant Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge

Zoom sur l’oreiller plumes

Zoom sur l’oreiller plumes

Symbole de douceur et de confort, l’oreiller plume est une référence depuis des siècles ! Garni de plumes et de duvet de canard ou d’oie, il offre de belles sensations de douceur et d’enveloppement. En fonction de sa fermeté, il peut convenir à de nombreux dormeurs. Mais comment choisir un oreiller en plumes ? Présente-t-il des risques d’allergie et comment les éviter ? On fait le compte de ses avantages et on analyse les idées reçues sur cet oreiller au garnissage naturel.

Lire la suite

I. La tradition de l’oreiller naturel en plume

L’oreiller plume est un grand classique de la literie depuis des centaines d’années. Il fait référence au confort tel que l’envisageaient nos grands-parents : naturel et réconfortant ! Cette longévité n’est pas le fruit du hasard : les oreillers plumes ont de quoi combler le plus grand nombre.

Ils ont pour particularité d’être particulièrement gonflants et enveloppants. Conçus en plumes d’oie, ils sont réputés de qualité supérieure de par leur rareté, mais les plumes de canard offrent un bien meilleur rapport qualité/prix.

Découvrez l’oreiller Tediber

II. À qui convient l’oreiller en plumes ?

Matière 100% naturelle et biodégradable, l’oreiller en plume de canard ou d’oie saura satisfaire vos exigences écologiques, mais pas seulement !

A. Pour les amateurs de confort ferme

L’oreiller plume s’adresse principalement aux personnes appréciant un confort ferme. Lorsqu’il est 100% plumes, il offrira une grande fermeté et un parfait maintien de la tête et des cervicales.

À 70% plumes et 30% duvet, il reste un très bon oreiller ergonomique, qui suit vos mouvements pendant la nuit.

Si vous préférez un confort moelleux, optez pour une grande proportion de duvet par rapport aux plumes !

B. Tenir compte de sa position de sommeil

Pour vous satisfaire pleinement, vous devez tenir compte de votre position de sommeil pour choisir votre oreiller en plumes.

Si vous dormez sur le dos, il conviendra parfaitement dans une épaisseur médium. Il est aussi un très bon partenaire pour les personnes dormant sur le côté, si vous le choisissez suffisamment épais.

En revanche, évitez l’oreiller en plumes d’oie ou de canard si vous dormez sur le ventre : il risque de trop accentuer la cambrure de votre nuque et de causer des douleurs.

La forme de l’oreiller plume a son importance :

  • Si vous êtes grand, optez pour un oreiller plume rectangulaire
  • Si vous aimez vous adosser à votre oreiller pour lire ou regarder la télé, l’oreiller plume carré est plus approprié.

Doté d’une composition unique de plumes et de duvet de canard associés à des microfibres de polyester Dacron®, l’oreiller Tediber a été développé pour s’adapter à tous les dormeurs. Ce produit 100% français possède des finitions haut de gamme : dormez comme à l’hôtel avec l’oreiller Tediber !

III. Les avantages du garnissage plumes et duvet

A. Longue durée de vie

Outre leur confort exceptionnel, les oreillers en plume présentent une très longue durée de vie. Ils peuvent accompagner vos nuits de 5 à 10 ans lorsqu’ils sont bien entretenus !

Pour laver un oreiller en plume, on le passe à la machine une à deux fois par an, et on n’oublie pas de le secouer matin et soir.

B. Régulation de l’humidité

Le duvet de canard présente l’avantage d’absorber naturellement la transpiration nocturne. Respirant et bien aéré, il est peu propice au développement des acariens.

Néanmoins, lors du lavage de votre oreiller en plume, n’hésitez pas à lancer plusieurs cycles d’essorage et de rinçage, afin d’enlever le maximum d’humidité.

C. Isolation thermique

L’oreiller à plume est un plaisir pour dormir en hiver comme en été. Sa capacité à laisser circuler l’air vous permet de rester relativement frais en été. Il conserve aussi très bien la chaleur en hiver.

Découvrez l’oreiller Tediber

IV. Des inconvénients à connaître et maîtriser

A. Faire attention aux acariens

Contrairement aux idées reçues, il existe très peu de personnes allergiques aux plumes. C’est en réalité les acariens et les poussières qui peuvent s’y nicher qui provoquent les allergies.

Pour éviter ces désagréments, prenez soin d’opter pour un oreiller en plume de canard ou d’oie de qualité. Le garnissage doit avoir été lavé, puis stérilisé à très haute température. L’incroyable oreiller Tediber est également traité anti acariens grâce à l’huile de margousier, ce qui le rend parfaitement hypoallergénique.

B. Choisir le bon niveau de fermeté

Comme nous l’avons vu, un oreiller plumes présente un niveau de fermeté qui peut ne pas convenir à tout le monde. Pour qu’il vous convienne parfaitement, prenez soin de choisir le bon équilibre dans le garnissage.

Plus vous avez besoin de maintien, plus vous devez opter pour un oreiller ferme, avec une importante part de plumes. Les amoureux d’oreillers moelleux devront se tourner vers un pourcentage de 50 à 90% de duvet.

Notez qu’il existe également des oreillers hybrides qui pourront satisfaire le plus grand nombre. C’est le cas de l’oreiller Tediber, avec ses 30% de duvet, 20% de plumes, et 50% de flocons microfibres. Il procure un maintien parfait tout en restant très léger et respirant.

V. Comment entretenir les oreillers plume ?

A. Laver un oreiller en plume

Peut-on laver les oreillers en plume ? Oui et c’est même vivement conseillé !

Si le tambour de votre machine le permet, lavez votre coussin en plume sans qu’il soit trop comprimé. Ajoutez une ou deux balles de tennis dans le tambour : cela permettra aux plumes de ne pas trop s’amalgamer pendant le cycle. Sélectionnez un programme pour linge délicat (laine) à 40°C maximum. Utilisez une petite quantité de lessive douce (type lessive pour bébé) pour nettoyer délicatement votre coussin à plume. Programmez un essorage doux à 400 tours/mn pour ne pas endommager le garnissage de votre oreiller en plume d’oie ou en plumes de canard.

Si vous êtes inquiet à l’idée de laver votre précieux oreiller plume, n’hésitez pas à le porter au pressing où toutes les précautions seront prises.

B. Sécher un oreiller en plume

Voici une étape à ne pas négliger avant de réutiliser votre coussin en plume. Pour éliminer toute l’humidité accumulée au cours du lavage, vous avez 2 solutions :

  • Passer votre coussin à plume dans le sèche-linge avec une ou deux balles de tennis pour éviter aux plumes de se coller les unes aux autres. Cette astuce permet également à votre oreiller plume de retrouver tout son gonflant. Ajoutez une ou deux serviettes de toilette avec votre oreiller plume : elles absorbent une grande partie de l’humidité.
  • Laisser sécher votre coussin plume d’oie à l’air libre. Il est préférable d’entreprendre le nettoyage de votre oreiller plume au printemps ou en été afin que l’air soit propice au séchage rapide de l’oreiller.

C. Petits conseils d’entretiens plume

Il est important de vous fier à l’étiquette d’entretien de l’oreiller plume avec les conseils du fabricant.

Pour un sommeil de qualité, veillez à éloigner les acariens de votre oreiller plume ! Suivez ces petites astuces anti acariens :

  • Aérez votre oreiller plume chaque jour au moins 10 minutes.
  • Si possible, déposez-le sur le rebord de votre fenêtre : rien de mieux qu’un bain de soleil pour éliminer les acariens de votre oreiller plume.

L’oreiller en plumes est un article de grande qualité et une valeur sûre. Réputé pour son gonflant, l’oreiller plumes vous offrira un confort de sommeil incomparable. Si vous recherchez un oreiller ferme, optez pour un oreiller 100 plumes.

Retour à : Tous nos conseils pour bien choisir son oreiller