Tediber n'est plus compatible avec votre navigateur web.
Nous vous conseillons d'utiliser un des navigateurs suivant Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge

Quelle densité de matelas choisir ?

Quelle densité de matelas choisir ?

La densité du matelas, différente de l'épaisseur, est à prendre en compte dans le choix d’un nouveau matelas. Il existe différents niveaux de compacité, exprimée en kg/m3, qui déterminent le niveau de soutien du matelas : plus ou moins ferme.

Lire la suite

1. Qu'est-ce que la densité d'un matelas ?

La densité d’un matelas est exprimée en kg/m3 et représente le poids de la matière sur une surface donnée. C'est une donnée qui s’applique seulement sur les mousses et le latex. Elle permet d'évaluer la durabilité des mousses dans le temps. Les ressorts ne sont donc pas du tout concernés par cette donnée.

Attention à ne pas confondre densité et épaisseur du matelas. La compacité du matelas n’est pas quelque chose de visible puisqu’elle varie en fonction des matériaux qui le compose.
La densité n’est pas non plus synonyme de fermeté. En effet, des mousses de densité 30 kg/m3 pourront être plus fermes que des mousses de densité 40 kg/m3.

Pour bien comprendre les différents niveaux existants, sachez qu’un matelas adulte dont la mousse est inférieure à 30 kg/m3 n’aura pas une bonne tenue dans le temps.

Pour un enfant, une mousse entre 25 et 30 kg/m3 sera suffisamment durable.

La densité du matériau entrant dans la composition de votre matelas est un élément important. Cette indication est à l’origine de la durée de vie estimée pour votre nouveau modèle de matelas. Il est nécessaire ici de bien lire les informations données par le fabricant. La densité peut correspondre à la moyenne de toutes les couches de mousse, ou bien être donnée pour chaque couche séparée. Cette donnée est d’une importance capitale dans le cas des matelas en latex comme en mousse froide. Son choix est aussi lié à votre profil, votre morphologie et votre position préférée pour dormir.

2. L’impact de la densité sur la durabilité du matelas : savoir lire les indicateurs

La qualité et la compacité de la mousse sont des critères proportionnels. Plus la densité de la mousse sera importante, plus votre matelas sera de bonne qualité et aura une bonne durabilité. Toutefois au-delà d’un certain niveau, la durabilité restera la même. A titre d’exemple, à partir de 30 kg/m3 la densité est suffisante pour procurer la qualité dont vous avez besoin. Au-dessus de 35 kg/m3 la différence apparaît comme minime donc 35 kg/m3 suffisent.

Découvrez le matelas Tediber

Le bon choix de densité de fermeté pour votre matelas est nécessaire pour un soutien complet et une plus longue durée de vie pour votre literie. Cependant, notez que le prix varie en fonction de la densité sélectionnée. C’est donc à vous de choisir le bon compromis entre longévité, confort et prix. La densité est aussi un élément important pour connaître la dureté de votre futur matelas. Lorsqu’elle est élevée, la mousse est automatiquement plus lourde et l’élasticité du matériau est aussi plus importante. Pour bien choisir votre modèle, pensez à tenir compte de votre taille et de votre poids pour bénéficier d’un maintien idéal du corps pendant la nuit.

Pour vous donner une idée de l’importance de la compacité d’un matériau, plusieurs renseignements précis peuvent vous être donnés. De 20 à 25 kg/m3, le matelas ne peut être utilisé que pour un lit d’appoint, la densité étant trop faible pour lui assurer une longue durée de vie. De 25 à 35 kg/m3, un modèle de cette catégorie est un choix suffisant pour une chambre d’ami ou pour équiper la chambre d’un enfant de 12 ans ou moins. Bien que plus chers, les modèles allant de 35 à 50 kg/m3 sont les plus adaptés. Au-delà de 50 kg/m3, vous pourrez profiter d’un niveau de confort supérieur, notamment en faisant le choix d’un matelas avec une mousse à mémoire de forme.

3. Bien choisir la fermeté de votre matelas

Si la recherche d’un matelas de qualité est votre priorité, vous ne pourrez pas faire l’impasse sur une donnée comme la densité. C’est elle qui vous permet de connaître précisément le niveau de confort prodigué par chaque couche de mousse entrant dans la fabrication du modèle choisi. S’il est difficile d’estimer la durée de vie d’un matelas, la compacité demeure l’indicateur le plus fiable pour estimer le nombre d’années pendant lequel vous pourrez conserver un couchage. Dans l’absolu, on considère qu’un matelas doit être remplacé tous les 6 à 8 ans, cependant cette fourchette peut être revue à la hausse ou à la baisse selon la densité de votre élément de literie. Ainsi, tous les modèles ayant une densité inférieure à 35 kg/m3 ne pourront pas être conservés plus de 3 ans. À l’inverse, une durée de vie de 10 ans est possible dès lors qu’un matelas possède une densité dépassant 50 kg/m3. Dans tous les cas, tant pour des raisons de santé que de confort et de qualité du sommeil, il est préférable de changer de modèle de matelas tous les 10 ans au maximum.

4. Densité de matelas et confort

Incontestablement, la densité de la mousse utilisée pour les modèles disponibles dans le commerce est un facteur notable de confort pour un matelas. Pour autant, il est important de ne pas négliger les autres critères. Un couchage doit toujours être sélectionné en fonction de votre profil, notamment pour soulager les douleurs en s’adaptant au mieux aux courbures de votre colonne vertébrale et de votre nuque. Selon votre corpulence, un matelas ferme peut être nécessaire pour une meilleure indépendance de couchage. Pour éviter l’humidité pendant la nuit, les matériaux respirants sont à privilégier. Pour les dormeurs qui préfèrent un matelas moelleux, le type de garnissage du matelas est un autre élément à ne pas négliger. Un modèle de grande marque est aussi un gage de fiabilité pour votre nouveau matelas.

Pour bien dormir, il peut être utile de vous procurer également un surmatelas. Avec cet ajout, votre literie sera plus durable. Sa compacité n’a pas besoin d’être aussi élevée que celle de votre matelas dans la mesure où cet élément est là pour éviter l’usure de votre couchage tout en augmentant le confort. Avec une épaisseur de 8 cm environ, un surmatelas est en mesure d’améliorer votre qualité de sommeil. Pour une thermorégulation idéale, un modèle en matière naturelle comme le bambou est un excellent choix.

A. La bonne densité pour un matelas en latex

Sur le marché de la literie, les matelas en latex font partie des modèles les plus intéressants en raison de leur rapport qualité/prix et de leur niveau de confort. Pour une fermeté adaptée à vos besoins, la densité du matelas vous fournit un indicateur précieux. Vous pourrez trouver ainsi des modèles souples, mi-souples, fermes et très fermes. Avec une densité élevée, vous pourrez compter sur un maintien plus important. Pour un matelas en latex naturel, un modèle moelleux se situe autour de 75 kg/m3, avec une bonne fermeté à 85 kg/m3. Un modèle en latex synthétique affiche une compacité relativement similaire, comprise entre 65 et 85 kg/m3, offrant également un maintien optimal. Pour tester la fermeté de votre couchage, n’hésitez pas à profiter de l’offre 100 nuits d’essai proposée par de nombreuses marques. Elle vous permet de vous habituer à un nouveau matelas et de le remplacer sans frais en cas de besoin.

Découvrez le matelas Tediber

B. La bonne densité pour un matelas en mousse

Pour un modèle de matelas mousse, qu’il soit composé à partir de mousse viscoélastique, de mousse froide ou bien encore de mousse à haute résilience, vous pourrez également vous baser sur la densité pour trouver un modèle confortable ou ferme selon vos goûts. Si ce critère est important pour un matelas, d’autres facteurs sont à évaluer pour un matelas en mousse polyéther. Il faut tenir compte de la ventilation du matelas mais aussi de la technologie utilisée. Pour un couchage ferme qui va bien maintenir le corps durant la nuit, le matelas en mousse haute densité constitue une solution particulièrement intéressante. Il s’agit de modèles s’appuyant sur un garnissage de grande qualité pour vous permettre à la fois de bien dormir et de conserver votre matelas pendant longtemps. Les modèles avec une forte densité, autour de 75 kg/m³, sont certes plus chers à l’achat mais pourront être conservés beaucoup plus longtemps.

C. La densité est-elle le seul critère à prendre en compte ?

Afin de bénéficier de nuits réparatrices jour après jour, la qualité du matelas est un facteur essentiel. Un couchage ferme vous apporte de nombreux bienfaits pour la santé, en évitant les douleurs au réveil, les maux de dos et les migraines. Outre la densité du modèle à choisir, son épaisseur peut vous apporter un confort accru au quotidien. Les matelas avec une épaisseur minimale de 20 cm sont recommandés pour pouvoir profiter d’un sommeil serein. Le type de sommier est aussi important afin de bien dormir. On estime ainsi que celui-ci est responsable à 30 % de la fermeté de votre couchage. Les marques proposent des ensembles matelas et sommier adaptés pour un usage commun, n’hésitez pas à privilégier des éléments conçus par un même fabricant. Un bon sommier à lattes avec un matelas en latex épais à forte densité est un choix tout à fait pertinent pour dormir à votre aise.

Quel que soit le modèle retenu, il est important d'en prendre soin. Il est indispensable de protéger et d'entretenir votre matelas au fil des années. Un surmatelas contribue à limiter les risques d’usure. De la même façon, retourner son matelas tous les 6 mois est une précaution conseillée.

Retour à : Tous nos conseils pour bien choisir son matelas