Tout savoir sur la fermeté des matelas

Connaître le niveau de fermeté que l’on souhaite pour son matelas est un élément essentiel pour faire le bon choix. Pour faire un choix entre les 3 degrés de fermeté : mi-ferme, ferme et très ferme, plusieurs critères seront à prendre en compte, comme la morphologie et la taille du dormeur.

Lire la suite

I. QU’EST-CE QUE LA FERMETÉ ?

matelas ferme
matelas ferme
matelas ferme

La fermeté d’un matelas se choisit en fonction de vos besoins et habitudes. La fermeté offre un meilleur soutien à la colonne vertébrale, permettant ainsi de dormir paisiblement.

Attention, la fermeté et la densité sont deux choses bien différentes. En effet, une mousse de haute densité pourra être moins ferme qu’une mousse de plus faible densité !

On peut définir le degré de fermeté par l’intensité avec laquelle le matelas réagit aux pressions de votre corps.
L’indice de fermeté est donc important et doit être pris en considération dans votre choix afin d’éviter un inconfort une fois installé pendant plusieurs heures sur le matelas. Un matelas trop ferme ou trop mou risque de provoquer des troubles du sommeil qui se manifestent également sous la forme de douleurs au niveau du dos.
Prendre le temps de comprendre ses besoins est donc une étape essentielle avant de passer à l’achat.

II. COMMENT MESURER LA FERMETÉ

Entre mi-ferme, ferme ou très ferme il y a de quoi se perdre ! Le choix de la fermeté d’un matelas n’est pas si simple et contrairement aux idées reçues, il ne s’agit pas seulement d’une affaire de goût.

A. Le soutien d'un matelas

soutien matelas

La fermeté d’un matelas peut se sentir grâce à son soutien. Le soutien d’un matelas permet au dormeur d’être maintenu dans la meilleure position pour lui offrir le sommeil le plus qualitatif possible. Ce soutien peut autant être souple, ferme ou très ferme selon la matière composant le noyau du matelas. Il convient de choisir le niveau de fermeté idéal en fonction de ses besoins.

B. Quelle fermeté par rapport à vos besoins ?

matelas fermeté

Il y a plusieurs manières pour savoir si le degré de fermeté est adapté à vos besoins et à votre morphologie. Par exemple, si, lorsque vous êtes allongés, vous pouvez passer votre main entre vos reins et le matelas, alors le matelas est trop ferme. A l’inverse, si vos coudes s’enfoncent, le matelas est certainement trop mou.

Chaque type de matelas a son niveau de fermeté propre. Par ailleurs, contrairement aux idées reçues, les matelas fermes ou extra-fermes ne sont pas forcément ce qu’il y a de meilleur pour le dos. La morphologie et la qualité du matelas sont deux critères importants.

L’indépendance de couchage permet d’avoir un matelas qui s’adapte aux deux gabarits des dormeurs. Si les deux poids diffèrent totalement, il peut être envisageable de séparer les couchages pour éviter les déformations de la colonne vertébrale ou les problèmes de dos.

Découvrez le matelas Tediber