Tediber n'est plus compatible avec votre navigateur web.
Nous vous conseillons d'utiliser un des navigateurs suivant Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge

Quel matelas anti escarres choisir ?

Prévenir et soulager l’escarre est un combat chez le personnel soignant en hôpital ou en Ehpad, mais aussi pour les proches en charge de personnes hospitalisées à domicile. L’escarre est une plaie cutanée très difficile à soigner lorsqu’elle est installée. C’est donc primordial de choisir un matelas anti escarres adéquat pour la personne immobilisée. On distingue différentes classes de matelas anti-escarres organisées par la Sécurité Sociale. Il est utile d’avoir recours à des tests pour savoir quel matelas conviendra le mieux à la personne alitée.

Lire la suite

1. Qu’est-ce qu’un matelas anti escarres ?

A. Qu’est-ce qu’un escarre ?

D’une simple rougeur à une plaie, l’escarre se forme au niveau d’une zone du corps qui subit une appui prolongé. C’est la diminution du flux sanguin sur ces parties du corps qui provoque une nécrose de la peau. L’apparition d’escarres se fait principalement au niveau du talon, de l’omoplate, de l'occiput et de la région fessière. L’escarre est immédiatement douloureuse. Le patient souffre alors de manière chronique au niveau de la plaie, mais aussi au moment du nettoyage de la plaie. L’escarre peut engendrer des complications comme une surinfection.

L’escarre est terriblement inconfortable pour le patient.

B. Qu’est-ce qu’un matelas anti escarre ?

Le matelas anti escarres est un matelas médicalisé. C’est un accessoire qui complète le lit médicalisé. Il est destiné aux personnes qui sont alitées de nombreuses heures et dont la mobilité est réduite ou nulle. Il joue un rôle dans la prévention des escarres en répartissant le poids du patient de manière homogène sur l’ensemble du matelas pour escarre et en réduisant les points de pression.

Pour obtenir un matelas médical anti escarres, le médecin vous fera une ordonnance avec prescription médicale. C’est la seule condition pour avoir droit à une prise en charge partielle de la sécurité sociale. Le matelas médical est disponible à l’achat ou à la location.

2. Le fonctionnement d’un matelas anti escarres

Le matelas contre les escarres est essentiel pour prévenir les risques d’escarre ou bien traiter les escarres lorsque la position allongée est prolongée. On distingue 2 types de matelas anti escarre.

A. Le matelas anti escarres statique

Ce type de matelas anti escarre est destiné à la prévention de l’escarre. La matière qui compose ce matelas se déforme au contact de la personne pour limiter les points de pression.

Voici les matelas statiques contre les escarres les plus utilisés :

  • Le matelas gaufrier, en mousse polyuréthane haute résilience. La partie supérieure est découpée en forme de plots.
  • Le matelas médical à mémoire de forme, en mousse viscoélastique à lente résilience.
  • Le matelas anti escarres à gel, composé d’un gel viscoélastique.
  • Le matelas à eau.
  • Le matelas anti-escarre à air.

B. Le matelas anti escarres dynamique

Ce type de matelas anti escarre est destiné au traitement de l’escarre. Il s’agit principalement du matelas anti escarres à air dynamique. Avec cette technologie, on cherche à reproduire les mouvements naturels du corps grâce au gonflage/dégonflage automatique de cellules d’air.


3. Les classes de matelas anti escarres

A. Évaluer le besoin de la personne en matelas anti escarre

Seul un médecin peut déterminer la classe de matelas anti escarres qui doit être prescrite. On utilise une échelle d’évaluation appelée “échelle de Norton” pour évaluer les facteurs de risques d’escarre. Ce test se base sur 5 critères : la condition physique, la condition mentale, l’incontinence, la mobilité et l’activité de la personne. Le résultat du test est une note sur 20. Plus la note est basse, plus le risque d’escarre est élevé.

On classe les matelas anti escarres de 0 à 4 en fonction du risque d’apparition d’escarres.

B. Le matelas anti escarres classe 0

Découvrez le matelas Tediber

C. Le matelas anti escarres classe 1

Il est utilisé si le risque d’escarres est classé faible à modéré. La personne est alitée de 10 à 15 heures, mais peut se mobiliser seule avec plus ou moins de difficultés. Selon la Sécurité Sociale, les matelas suivants entrent dans la classe 1 :

  • Matelas en mousse polyuréthane monobloc avec découpe en forme de gaufrier
  • Matelas à eau anti escarres
  • Matelas à air anti escarres

Bon à savoir : on peut également avoir recours à un sur matelas anti escarres si le risque d’escarres est moyen.

D. Le matelas anti escarres classe 2

Il est utilisé si le risque d’escarres est classé de moyen à élevé. La personne est alitée au-delà de 15 heures par jour. Selon la Sécurité Sociale, les matelas suivants entrent dans la classe 2 :
Matelas en mousse viscoélastique

E. Le matelas anti escarres classe 3

Le matelas de classe 3 est utilisé si le risque d’escarres est classé très élevé. La personne ne se lève pas ou très peu. Selon la Sécurité Sociale, les matelas suivants entrent dans la classe 3 :

Matelas en mousse multistrate, avec une importante élasticité.

Bon à savoir : le matelas air contre les escarres pourra également convenir.

4. Les prix d’un matelas anti escarres

Les matelas anti escarres existent dans plusieurs dimensions et s’adaptent au lit médicalisé. Généralement, la dimension du lit médicalisé 1 personne est de 90 x 200 cm. Le prix du matelas anti escarres dépend de sa dimension et de la technologie choisie.

Pour savoir quel literie vous convient, nous vous conseillons de vous rendre dans une boutique d’équipement médical près de chez vous...

En complément de l’utilisation d’un matelas médical, il est nécessaire de faire les bons gestes au quotidien comme hydrater la personne, un changement de position régulier et veiller à une bonne hygiène en cas d’incontinence.

Retour à : Tous nos conseils pour bien choisir son matelas