Comment laver une couette en plumes efficacement ?

Comment laver une couette en plumes efficacement ?

L’entretien des éléments de la literie est indispensable pour garantir l’hygiène et le confort au coucher. Les méthodes de lavage varient selon leur matière extérieure et leur rembourrage. Comment laver une couette en plumes ? Voici nos conseils.

Lire la suite

comment laver couette plumes

I. Le type de lavage à privilégier pour votre couette

Le lavage d’une couette en plumes est une opération délicate. Une méthode inappropriée pourrait endommager le linge. Ainsi, il faut toujours se référer aux indications sur l’étiquette. Quoi qu’il en soit, vous pouvez effectuer un nettoyage à la main ou à la machine.

A. Laver une couette dans une machine

Avant d’envoyer la couette dans la machine, il faut savoir si l’appareil a la capacité adaptée. Le linge ne doit pas seulement rentrer à sec. Il absorbe beaucoup d’eau et prend de la place une fois dans la machine à laver. Son volume peut même doubler. Ainsi, il faut se limiter à remplir ¾ d’eau par rapport à la capacité du tambour.

Le lave-linge a une capacité de 5 kg ? Il peut accueillir des dimensions de linge allant jusqu’à 200 cm x 200 cm au plus et avec une densité moyenne. Si vous devez laver une couette qui ne rentre pas dans la machine, vous devez vous tourner vers une autre solution.

Par ailleurs, respectez également le dosage de lessive nécessaire. Le fait d’en ajouter davantage ne garantira pas une propreté optimale. Au contraire, la quantité recommandée suffit pour assurer la douceur du linge et la facilité du rinçage. Le garnissage de couette naturel comme la plume se passe aussi d’assouplissant.

laver couette plume

B. Laver une couette à la main

Le nettoyage manuel est réservé aux plus laborieux. N’oubliez pas qu’une fois mouillée, la couette va dupliquer son poids. Trouvez de l’aide pour assurer l’essorage !

Faites toutefois attention à ne pas trop insister pour ne pas abîmer le rembourrage de la couette. Ce type de lavage est plus indiqué pour les garnissages en plumes d’oie ou en duvet qui sont plus légers.

En optant pour la baignoire, vous avez de la place pour laver une couette efficacement. Tout comme avec la solution précédente, utilisez la quantité de lessive recommandée.

Avant de vous lancer, prenez le temps d’enlever les taches sur les zones très sales. Un détergent doux appliqué avec une éponge humide fera l’affaire. Pour nettoyer une couette jaunie, du vinaigre blanc mélangé avec du bicarbonate et du citron est très efficace. Le linge retrouvera sa blancheur.

C. Amener la couette à la laverie automatique ou au pressing

Rendez-vous à la laverie automatique pour nettoyer vos grandes couettes en duvet. On y utilise en effet des tambours volumineux et disposant des grandes capacités. Que ce soit pour laver un linge de lit d’hiver ou d’été, ces machines sont tout à fait adaptées.

En outre, sur certaines étiquettes, le recours au lave-linge est proscrit. Dans ce cas, il est préférable de les confier à des professionnels. Le pressing est également le lieu indiqué pour laver une couette.

Quelle est la meilleure manière de détacher une couette ? Quelle est la méthode à adopter pour quelle matière ? Quelle est la température acceptée pour obtenir un résultat optimal ? Le pressing maîtrise le nettoyage du linge de literie et de maison. Il peut effectivement trouver des solutions pour obtenir une couette bien propre.

lavage couette plumes

II. Les précautions à prendre pour laver ce type de couette

L’entretien régulier d’une couette en plumes est nécessaire pour maintenir sa qualité au fil du temps. La fréquence de lavage dépend de la matière de l’enveloppe et du rembourrage. Il existe également des conditions à respecter lors du nettoyage.


A. La vérification au préalable

Vous avez l’habitude de vérifier les étiquettes avant de laver les couvertures ? Faites de même pour les couettes ! C’est la meilleure manière d’éviter les mauvaises manipulations. Le mode de lavage et de séchage y est mentionné.

Il est aussi important de s’assurer préalablement de l’état du linge. Veillez à recoudre les petits trous qui peuvent laisser échapper le rembourrage. Les duvets qui s’en libèrent risquent également de compromettre la machine à laver.

Inspectez les tâches, aussi petites soient-elles. Versez un détergent doux et adapté pour en venir à bout.

laver couette plumes

B. La température de lavage idéale

Le lavage d’une couette en plumes à 60 degrés permet de lutter efficacement contre les acariens. Cette température est idéale pour tous les articles de literie dont le garnissage est naturel. Il ne s’agit pas seulement de couettes en plumes ou en duvet, mais aussi des édredons.

Pour les matières synthétiques, en revanche, 40 °C est le maximum. Enfin, pour la laine, la température ne doit pas excéder 30 °C.

Par ailleurs, il est plus facile de contrôler la température appropriée en utilisant une machine à laver.

Découvrez la couette Tediber

C. La technique pour maintenir le gonflant

Vous vous demandez comment faire gonfler une couette en duvet ou en plumes ? L’utilisation de balles de tennis est une solution efficace. Placez-en deux dans la machine à laver pour uniformiser le volume du garnissage. Ces balles contribueront aussi à détacher le tissu.

En battant la couette au rythme du tambour, elles la rendent plus douce. Vous pouvez placer directement les balles propres dans la machine ou dans une chaussette avant de la mettre dans l’appareil. À défaut d’en avoir à disposition, les chaussures en toiles représentent une bonne alternative. N’oubliez pas de retirer les lacets.

La technique des balles n’est pas seulement utilisée pour le lavage. Elles permettent également d’accélérer le séchage qui dure parfois très longtemps.

linge de lit tediber

D. Le mode et le temps de séchage

Les plumes, notamment les duvets, ont un fort pouvoir absorbant. Elles accumulent beaucoup d’eau lors du lavage. C’est la raison pour laquelle elles sont également difficiles à sécher. De plus, un séchage non optimal favorise le développement de moisissures.

L’humidité prolongée engendre aussi de petites taches de part et d'autre du linge. La présence de saletés n’est pas seulement disgracieuse. Elle peut affecter la santé, notamment le système respiratoire.

En outre, le passage au sèche-linge est contre-indiqué pour les matières naturelles. Si vous avez confié le nettoyage de votre couette en duvet au pressing, vous n’avez pas de soucis à vous faire. Les professionnels savent très bien comment en prendre soin.

Toutefois, si vous le faites à domicile, il est conseillé de faire sécher votre couette en plumes d’oie à l’air libre. Il est tout à fait normal que le séchage dure plusieurs heures, jusqu’à une demi-journée.

Par ailleurs, le séchage à plat sur le sol est préférable pour répartir le rembourrage dans toute la couette. Il faut noter que cette dernière ne supporte pas les températures élevées. Ainsi, préférez les zones ombragées pour la faire sécher.

← Tous nos conseils pour bien choisir sa couette

L'auteur : Laura BETILLOULOUX

Laura, passionnée d’écriture en a fait son métier depuis 6 ans. Accordant une grande importance au sommeil, elle a développé ses connaissances dans le domaine et partage ses conseils, pour vous aider à créer un incroyable cocon propice au repos. Ses sujets favoris ? Les couettes et les oreillers !

Lire ses autres articles
← Retrouver l'équipe de rédaction