Sécher une couette au sèche-linge : quelles solutions ? quelles alternatives ?

Sécher une couette au sèche-linge : quelles solutions ? quelles alternatives ?

Pour entretenir la douceur, le confort et la durabilité de votre couette, il est important de trouver la bonne solution de séchage. Mais laquelle privilégier ? Faut-il passer une couette au sèche-linge ? à l'air libre ? au pressing ? On vous explique tout.

Lire la suite

Couette seche linge

I. Quelles sont les différentes solutions de séchage pour votre couette ?

Pour bien sécher une couverture, il faut choisir le bon procédé de séchage. Mais quelles sont les différentes solutions qui s'offrent à vous ? On vous les présente ici.

A. Le séchage au pressing

Mettre vos couettes à la laverie automatique est une bonne solution pour leur lavage, mais aussi pour leur séchage. Avec cette solution, vous faites appel à un professionnel. Vous êtes donc certain que le nettoyage des petites taches respectera toutes les précautions d'usage.

B. Le séchage à l'air libre

Le séchage de la couette peut également se faire à l'air libre. Cette solution est un peu plus longue que les autres proposées, même si le soleil tape fort.

Si vous optez pour cette méthode, faites attention à ne pas trop plier la couette sur le fil pour éviter qu'elle ne se déforme.

De même, soyez attentif à ce qu'aucune poussière ou autre particule ne se dépose sur la couette lorsqu'elle est encore humide.

C. Le séchage au sèche-linge

Le sèche-linge est la solution généralement privilégiée par les particuliers. Si vous voulez opter pour cette méthode, lisez bien l'étiquette de votre couette pour bien respecter les conditions de lavage et de séchage.

En règle générale, il vaut mieux opter pour une température douce (pas plus de 60 degrés) afin de garantir le confort et la durabilité du tissu.

N’oubliez pas, également, de placer quelques balles de tennis dans le tambour pour que le garnissage de la couette soit bien réparti.

secher rapidement couette

II. Pourquoi le séchage d'une couette est très important ?

On pense souvent que seul le lavage d'une couette est essentiel. Or, son séchage est tout aussi important si vous souhaitez garantir l'aspect sanitaire et le confort du tissu.

A. L'apparition de moisissure

Une couette mal séchée peut permettre l'apparition d'une tache de moisissure sur sa surface à cause de l'humidité. Or, comme toutes les nuits, vous êtes en contact direct avec, à terme, cela peut donc provoquer chez vous des problèmes de santé et d'allergie.

Découvrez la couette Tediber

B. L'apparition de mauvaises odeurs

Une couette humide, c'est aussi une couette qui sent mauvais. Résultat, vous dormez mal pendant la nuit à cause des odeurs. Votre confort de sommeil risque donc d'en pâtir, de même que votre temps total de repos.

C. L'usure de la couette

Une couette qui sèche mal, enfin, c'est une couverture qui va s'user plus rapidement qu'une couette bien entretenue. En effet, en fonction de l'enveloppe et du garnissage de votre couette, sa sensibilité à l'humidité sera différente.

sechage couette

III. Comment choisir la meilleure solution de séchage ?

Pour choisir entre ces différentes méthodes de séchage, vous devez prendre en compte différents éléments : la composition de la couette, sa taille et le type de housse qui la recouvre.


A. En fonction de la composition de la couette

Une couette ne se sèchent pas de la même manière selon son garnissage. La couette synthétique en fibres de polyester est généralement moins sensible. Elle passe donc sans problème au sèche-linge. Vous devez seulement choisir le bon programme de lavage et de séchage. Pour cela, référez-vous à l'étiquette du produit.

Pour une couette avec un garnissage en duvet et en plumes, il vaut mieux passer au pressing. La raison ? Le duvet et les plumes sont plus sensibles et risquent de ne pas bien supporter le lavage en machine. De plus, ce type de garnissage se gorge facilement d'eau et il vous sera donc très difficile de manipuler la couette à la sortie de la machine à laver.

B. En fonction de la taille de la couette

Pour pouvoir passer une couette au sèche-linge, il faut évidemment qu'elle puisse y rentrer. Or, les grosses couettes sont généralement trop volumineuses pour cela.

Pour éviter de nuire à votre couette, vous devez vous assurer qu'elle ne remplira, au maximum, que les 3/4 du tambour du sèche-linge. Si vous devez forcer pour sécher votre linge en machine, c'est qu'il vaut mieux ne pas insister.

Dans la plupart des cas, pour une grosse couette, il vaut mieux aller au pressing. Les machines à laver et sèche-linge qui s'y trouvent peuvent contenir beaucoup plus de linge.

comment secher rapidement couette

IV. Quelles astuces pour l'entretien de votre couette ?

Pour garantir la durabilité de votre couette, il n'y a pas que le séchage. Il est également important de bien l'entretenir au quotidien. Pour cela, vous pouvez mettre en place plusieurs astuces.

A. Quelle fréquence de nettoyage ?

Pour garantir la propreté et la durée de vie de votre couette, il faut la nettoyer régulièrement. On considère généralement qu'un lavage par saison est nécessaire et donc 4 lavages par an.

Mais si vous souffrez d’allergies, il est préférable de la nettoyer tous les mois.

B. Quelles actions à faire avant le lavage ?

Avant de procéder au lavage de votre couette, commencez par passer l’aspirateur dessus afin d’éliminer les résidus corporels.

Ensuite, secouez-la bien pour lui redonner du gonflant et bien répartir le garnissage. Les jours secs et ensoleillés, vous pouvez aussi la suspendre à l'extérieur pour lui faire prendre l'air.

Une fois ces actions effectuées, vous pouvez la passer au lavage en faisant attention à bien respecter les consignes de l'étiquette.

Couette tediber

C. Quelles actions à faire après séchage ?

Suite au lavage et au séchage de votre couette, attendez le temps nécessaire pour que plus aucune humidité ne soit présente dans la couette. Cela permettra d'éviter les auréoles et les moisissures.

Lorsqu'elle est parfaitement sèche, replacez la couette sur votre lit pour profiter de sa douceur, de son confort et de son agréable odeur de lessive douce.

Conclusion : quel séchage pour la couette Tediber ?

L'Incroyable couette Tediber est composée à 50 % de matière d’origine naturelle (plumes et duvet) et 50% de flocons microfibres de polyester Dacron© dernière génération.

Résultat, vous pouvez bénéficier de l'avantage des 2 types de matières pour l'entretien de votre couette.

Votre couette Tediber peut donc tout à fait être lavée en machine et passer au sèche-linge mais avec modération afin de préserver la qualité du garnissage.

Enfin, vérifiez seulement la capacité de votre machine pour éviter de la surcharger.

← Tous nos conseils pour bien choisir sa couette

L'auteur : Laura BETILLOULOUX

Laura, passionnée d’écriture en a fait son métier depuis 6 ans. Accordant une grande importance au sommeil, elle a développé ses connaissances dans le domaine et partage ses conseils, pour vous aider à créer un incroyable cocon propice au repos. Ses sujets favoris ? Les couettes et les oreillers !

Lire ses autres articles
← Retrouver l'équipe de rédaction