Tediber n'est plus compatible avec votre navigateur web.
Nous vous conseillons d'utiliser un des navigateurs suivant Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge

Comment laver une couette ?

Comment laver une couette ?

Vous avez beau l’aérer, la secouer, la protéger avec une housse de couette, il arrive un moment où il est nécessaire de laver votre couette pour un meilleur confort. Alors comment procéder ? En machine ? A la main ? Et à quel rythme faut-il la laver ? Une couette naturelle passe-t-elle en machine ?
Pas de panique, l’équipe de Tediber vous explique tout.

Lire la suite

1. Avant le lavage, on vérifie sa couette !

Plusieurs détails sont à vérifier avant de procéder au lavage de votre couette :

  • Comme vous le feriez pour le linge de lit ou de maison, vérifiez l’étiquette de lavage avec les conseils d’entretien, pour vous assurer que votre couette est lavable en machine et qu’elle passe au sèche-linge. L’incroyable couette Tediber passe en machine à 40°C. Vérifiez toutefois que la capacité de votre tambour de machine à laver est suffisante. Par exemple, un lave-linge d’une capacité de 5kg, peut laver une couette de 140x200 cm, si elle n’est pas trop épaisse.
  • Vérifiez qu’il n’y ait aucun trou qui laisserait échapper le garnissage durant le cycle de lavage. Si vous en trouvez, faites quelques points avec un fil et une aiguille pour le refermer.
  • Enfin, faites la chasse aux petites tâches qui pourraient être présentes sur votre couette en appliquant un détergent doux et naturel, avant le lavage.

2. Comment laver sa couette ?

A. Laver sa couette en machine

Il faut pouvoir placer la couette sans difficulté dans le tambour de votre machine. Il doit rester de la place autour afin de ne pas endommager les fibres de votre couette.

N’oubliez pas qu’une fois gorgée d’eau, la couette va prendre beaucoup plus de place dans le tambour. Il faut donc avoir une taille de couette appropriée. Si vous devez forcer pour mettre votre couette, c’est qu’il est trop petit. N’insistez pas et pensez à une autre solution, comme le lavage à la main, au pressing ou encore à la laverie automatique.

Pour le lavage, utilisez de préférence une lessive douce et liquide, car elle se dissout et se rince plus facilement. C’est idéal pour les couettes et oreillers. Pour la température de lavage, elle ne doit pas dépasser 40°C pour les couettes synthétiques comme pour la couette été ou la couette hiver et 60° C pour un garnissage naturel (couette en plume ou couette en duvet). Faites un rinçage, voire deux afin de retirer le maximum de produit de lessive de votre couette. Attention pour l’essorage, pas plus de 1000 tours, afin de ne pas déchirer l’enveloppe de protection. Vous pouvez ensuite la passer au sèche-linge si ce n’est pas contre indiqué sur l’étiquette d’entretien ou la faire sécher à l’air libre.

Découvrez la couette Tediber

B. Laver sa couette à la main

C’est un travail fastidieux, où il est conseillé d’avoir un peu d’aide car une couette mouillée est très lourde ! Pour ce type de lavage, il vaut mieux choisir une couette légère.

Placez votre couette dans votre baignoire, dans de l’eau savonneuse ou avec une dose de lessive douce. Laissez agir, frottez localement avec un chiffon doux s’il y a de petites traces. Sortez-la ensuite de la baignoire sans trop la tordre pour l’essorer, surtout si c’est une couette naturelle, car cela risque d’abîmer le garnissage.
Essorez-la donc légèrement et faites la sécher à plat sur un sol propre ou sur un grand séchoir à linge. Vous pouvez également vous servir du sèche-linge si son utilisation est autorisée sur l’étiquette de votre couette.

C. Laver sa couette en laverie ou au pressing

Cette solution est bien souvent envisagée, car elle évite bien des désagréments lors du lavage d’une couette. La laverie automatique dispose, en effet, de machines à laver de grandes capacités, idéales pour les grandes couettes. Vous pouvez choisir de la faire sécher au sèche-linge ou à l’air libre.

Quant au pressing, là aussi, pas d’inquiétude. Que votre couette soit synthétique ou naturelle, le pressing sait de quelle façon laver et sécher une couette. Ces 2 solutions sont vraiment pratiques et qualitative si vous n’avez pas la possibilité de le faire chez vous.

3. Fréquence de lavage et astuces pour une couette propre

A. A quelle fréquence laver ma couette ?

Même si elle est protégée par une housse, il est important de laver votre couette 1 à 2 fois par an. Cela peut être plus si vous souffrez d’allergies, mais si vous avez fait le choix d’une couette hypoallergénique, comme l’incroyable couette Tediber qui est s'adapte aux 4 saisons, ce n’est pas nécessaire.

Entre 2 lavages, n’oubliez pas d’aérer ou de secouer votre couette, pour la débarrasser des poussières et faire en sorte qu’elle conserve son gonflant

B. Quelques astuces pour entretenir une couette au quotidien

Pour garder son gonflant

Un petit conseil de grand-mère : lors du lavage de votre couette en machine, placez-y 2 balles de tennis ou balles de lavage. En battant la couette, les balles évitent que le garnissage se tasse dans un coin de l’enveloppe.

Aérer pour retirer la poussière

Pensez à bien aérer votre couette le plus souvent possible, cela permettra d’évacuer la poussière et les acariens qui s’y logent. De plus, cela permettra à votre couette de conserver son gonflant.

Retirer les taches

Pour retirer les petites taches sur votre couette naturelle ou synthétique, nous vous conseillons d’utiliser un savon doux et une éponge humide puis de laisser sécher.

Vous avez désormais toutes les astuces pour entretenir votre couette. Laver une couette régulièrement est important, surtout si vous souhaitez conserver votre couette le plus longtemps possible.

Retour à : Tous nos conseils pour bien choisir sa couette