Tediber n'est plus compatible avec votre navigateur web.
Nous vous conseillons d'utiliser un des navigateurs suivant Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge

Comment coucher un bébé pour l'aider à s'endormir rapidement

Comment coucher un bébé pour l'aider à s'endormir rapidement

Pour favoriser le sommeil de bébé, il est important de respecter plusieurs règles au moment de son couchage. On vous donne donc toutes les infos pour savoir comment coucher un bébé dans les meilleures conditions.

Lire la suite

1. Quelle chambre pour bébé ?

Avant même d’accueillir un nouveau membre dans la famille, vous devez aménager sa future chambre selon ses besoins spécifiques de nourrisson. La température de la chambre bébé doit, par exemple, être un peu plus élevée que pour une chambre d'adulte (environ 20°).

Ensuite, il est important qu'elle soit aérée tous les jours et si son air est trop sec, vous devez installer un humidificateur. Une fois le nourrisson installé, veillez à placer son lit le plus loin possible des sources de chaleur et de lumière et de tout ce qui pourrait être dangereux pour lui comme les prises électriques. Enfin, les animaux sont interdits dans la chambre pour éviter les problèmes liés aux allergies.

2. Dans quel lit coucher bébé et avec quels accessoires ?

A. Le choix du lit pour coucher bébé

Le choix du lit est également très important pour le couchage de bébé. Optez pour un lit avec barreaux en bois ou un filet aux dimensions classiques (60 x 120 cm), pour la sécurité de l'enfant. On vous déconseille de faire dormir bébé dans un autre endroit (canapé ou autre) même pour une sieste.

Vous pouvez avez le choix entre le berceau, le lit cododo ou encore le lit évolutif. Pareillement, il est préférable que votre enfant ait son propre lit plutôt que de dormir dans le vôtre pour éviter qu'il ne s'étouffe, au moins durant les premières semaines et premiers mois.

Découvrez l’incroyable matelas enfant et bébé Tedi by Tediber

B. Un matelas ferme

Pour le matelas, optez pour un modèle ferme afin de bien supporter la colonne du nourrisson et éviter les risques qu'il s'enfonce trop. Il est important de bien choisir le matelas de son bébé afin de favoriser sa bonne croissance. Quant aux autres accessoires (oreillers, couettes...), n'en placez surtout pas dans le lit de bébé, car ce sont les facteurs principaux de mort chez les nourrissons. Un pyjama ou une gigoteuse feront bien l'affaire.

3. Quelle position de bébé pour bien dormir ?

Comment faire dormir bébé dans son lit ? La réponse est simple : sur le dos. En effet, c'est la meilleure position pour faire dormir un nouveau-né, car elle ne présente aucun risque d'étouffement. De plus, c'est une position qui rend la respiration plus facile. En revanche, ne couchez jamais bébé sur le ventre et veillez à ce qu'il ne se mette pas de lui-même dans cette position. Les risques sont très minces, car un nouveau-né n'a pas la force de se retourner, mais restez vigilant.

4. L'importance du rituel de coucher

Dernier élément à prendre en compte pour le couchage de l'enfant : son rituel du soir. Il est très important, car il aide le nourrisson à prendre conscience du cycle jour/nuit et donc à progressivement apprendre à faire ses nuits. La routine du soir est différente pour chaque enfant, mais certains éléments doivent toujours être présents. Le bain, par exemple, permet au bébé de s'habituer aux actions d'hygiène avant d'aller se coucher.

Essayez de créer une ambiance tamisée, avec peu de lumière et parlez à voix basse. Ensuite, des câlins, des bisous, la lecture d'une histoire ou une berceuse permettront de préparer l'enfant au sommeil une fois celui-ci dans son berceau.

Pour faciliter l'endormissement, vous pouvez également mettre une tétine dans sa bouche. Enfin, pour vous rassurer, et pouvoir surveiller sa nuit, vous pouvez allumer une veilleuse. Pour conclure, gardez bien à l'esprit que ce rituel doit être un moment particulier et donc seulement réservé à la nuit et pas aux siestes.

A. Faut-il coucher bébé à la même heure après une sieste plus longue ?

Un nouveau-né (jusqu'à 6 mois) dort environ 15 heures par jour. C'est seulement la répartition de son sommeil qui évolue, car avec le temps, il va dormir beaucoup plus durant la nuit que durant la journée. S'il fait une sieste et se réveille vers 17h00 ou 18h00, vous n'avez pas besoin de changer son horaire de couchage. Certains enfants sont, par ailleurs, de gros dormeurs et il ne faut pas les frustrer dans leurs besoins pour respecter des règles et des horaires qui ne leur sont pas adaptés. En règle générale, soyez attentif aux signes de fatigue. Si votre bébé se frotte les yeux, baille ou est grognon, c'est qu'il est temps d'aller dormir, même si ce n'est pas l'heure.


B. Faut-il prendre bébé dans ses bras s'il pleure ?

Avant que bébé ne fasse ses nuits, vous allez souvent l'entendre pleurer et vous réclamer. Certains professionnels préconisent de laisser l'enfant pleurer, mais cette pratique est de moins en moins courante. En effet, un bébé ne fait pas de caprice. Ses pleurs ne sont que des messages qu'il envoie pour rendre compte de son état (faim, douleur, fatigue...), il est donc important de répondre à ces besoins.

Si vous ne le faites pas, votre enfant pourrait être frustré de tendresse et ressentir un vrai traumatisme lié à la séparation pour la nuit. Évidemment, vous n'êtes pas obligé d’accourir au moindre signe d'énervement (parfois un simple micro-réveil), mais si les pleurs persistent, vous devez vous rendre dans sa chambre pour le rassurer. Encore une fois, c'est à vous de juger quand et comment intervenir.

Découvrez également notre article pour savoir plus précisément pourquoi bébé pleure.

C. Que faire si bébé ne veut pas dormir ?

Si malgré tous vos efforts, votre bébé ne veut pas dormir après son couchage, plusieurs solutions existent. L'homéopathie pour bébé qui dort mal peut, par exemple, être une bonne solution. Mais elle doit rester exceptionnelle pour ne pas devenir indispensable au sommeil de l'enfant. On vous conseille le Passiflora composé qui offre de bons résultats. Bercer votre enfant peut également être une solution, voire, lui faire faire une petite balade en voiture. Si le problème persiste après ses 3 mois, prenez rendez-vous avec un spécialiste.

Vous le constatez, coucher un bébé n'est pas aussi simple qu'on pourrait le penser. Ambiance de la chambre, fermeté du matelas, choix du lit, rituel du soir... l'ensemble doit être adapté à votre bébé, tout en prenant en compte vos obligations. Le tout est de faire le mieux pour qu'au moment de son couchage, votre enfant se sente en sécurité et aimé.

Retour à : Tous nos conseils pour bien choisir son matelas enfant et bébé