Tediber n'est plus compatible avec votre navigateur web.
Nous vous conseillons d'utiliser un des navigateurs suivant Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge

À quel âge enlever les barreaux du lit de bébé ? Nos astuces Tediber

Temps de lecture : null minutes

Votre petit loupiot commence à bien remuer dans son lit ? Vous vous demandez alors : À quel âge enlever les barreaux du lit ? La transition se fait généralement entre 2 et 3 ans, mais cela peut dépendre de votre enfant…

Voir le matelas bébé Tediber

I. Écoutez les désirs de votre enfant

Passer du petit lit à barreaux au lit de grand peut se faire dans la joie et la bonne humeur. À condition de faire tout le nécessaire. Le changement de lit doit se faire de manière positive, il est donc important de prendre en compte les émotions de votre tout-petit.

Votre enfant devient curieux ? Il tente d'escalader la barrière de lit ou alors il bouge dans tous les sens comme un petit diablotin ? Il tente peut-être de vous faire passer un message ! Qu'il soit âgé de 15 mois ou plus, il est temps de changer son petit lit qui devient trop étroit pour lui.

lit bebe Découvrir le lit semi évolutif

II. Aidez votre petit loupiot à franchir le pas

Pas facile de changer ses habitudes, surtout quand on est tout-petit. Votre bébé va avoir besoin d'aide. Pour transformer cet événement en un moment de plaisir, mieux vaut le faire participer. En écoutant ses désirs et ses peurs, vous pourrez ainsi le rassurer et il vous dira merci !

A. Prenez le temps qu'il faut

Changer le lit de bébé se fait étape par étape. Inutile de brusquer votre tout-petit, cela pourrait mener à des pleurs, pire, à des cauchemars… En réalité, chaque enfant a sa propre personnalité et il est normal que votre enfant ait son propre rythme. Guidez-le au mieux pour transformer cet événement en un agréable moment.

B. Mettez-le dans la confidence

Ne changez pas le lit de bébé lorsqu'il n'est pas présent. Cela pourrait le décevoir inutilement et toute sa frustration pourrait se transformer sous forme de cauchemars ou de crises. Préférez trouver une solution en l'impliquant dans le changement de sa literie. Il pourra ainsi mieux comprendre l'évènement.

Petite astuce pour les parents divorcés. Concertez-vous pour ne pas changer la chambre de votre chouchou au même moment. Si avec maman tout s'est bien passé, vous pouvez en profiter pour valoriser votre enfant en lui proposant de faire la même chose chez papa.

Le saviez-vous ?

Si le changement de lit se combine avec l'arrivée d'une petite sœur ou d'un petit frère, prenez les devants. Ainsi, vous laissez le temps à votre enfant de bien connaître sa nouvelle chambre. Mieux vaut ne pas le brusquer en lui changeant toutes ses habitudes au même moment.

C. Ne cassez pas tous ses repères

Inutile de changer la chambre de votre enfant au complet. Au contraire, cela pourrait le perturber. Votre petit ange a besoin de repères pour se rassurer. Laissez ses peluches préférées dormir à ses côtés, dans son lit enfant. Assurez-vous que son doudou ne soit pas resté dans le lit à barreaux et faites-lui un gros câlin pour lui souhaiter bonne nuit !

Si vous changez de sommier, laissez le lit enfant de votre chouchou dans la même orientation. Idem pour les meubles et autres installations. Si vous désirez changer l'orientation de son coin nuit, parce que la fenêtre devient gênante ou que vous avez peur des chutes dans l'escalier, faites-le en deux étapes. Tout d'abord, laissez-lui son ancien lit puis changez-le quelque temps après, lorsqu'il en montrera l'envie.

D. Conservez le rituel du coucher

Toujours dans la même optique, c'est-à-dire pour donner des repères stables à votre enfant, ne changez pas le rituel du soir. Cela va vous permettre de garder des liens forts avec votre bambin, mais c'est aussi un moment important qui permet de le rassurer avant qu'il n'entame sa nuit seul dans sa chambre à coucher.

N'oubliez pas non plus le rituel du matin et celui de la sieste. Prenez le temps de lui lire une histoire, dites-lui que vous l'aimez, mais n'en faites pas non plus des caisses. Il pourrait voir dans ce changement que vous êtes vous-même stressé et cela peut avoir un effet direct sur son propre comportement.

E. Ne revenez pas en arrière

Une fois le changement établi, il est inutile de revenir en arrière, même avec un lit évolutif. Le truc, c'est de ne pas se laisser dépasser par les événements. C'est normal d'avoir peur du changement. En parlant et en communiquant, vous parviendrez à trouver une solution. Par exemple, vous pouvez proposer de le laisser choisir où faire la sieste s'il promet qu'il ira se coucher dans son lit en soirée.

Si votre petit bout de chou vient vous réveiller le matin et que sa nuit s'est bien passée, félicitez-le ! Pas besoin d'en rajouter en organisant une grande fête en son honneur, dites-lui simplement que vous êtes fier de lui.

III. Quand passer bébé dans un grand lit ?

La transition du berceau ou du lit à barreaux vers un grand lit est une étape importante du développement. Cependant, le moment parfait pour effectuer cette étape varie d'un enfant à l'autre.

Passer d’une bassinette ou d’un lit à barreaux à un grand lit se déroule généralement entre 2 et 4 ans. Il n’y a néanmoins pas d’âge idéal, certains enfants sont prêts plus tôt ou plus tard. C’est pourquoi il est nécessaire d'observer avec attention les signes de maturité de votre enfant.

Le développement de l'enfant joue un rôle crucial dans cette transition. Sa capacité à grimper hors de son lit à barreaux; de se mouvoir avec aisance est un bon indicateur. La préparation mentale est également un élément essentiel. Il est important d'expliquer la transition à votre enfant de manière positive. Soyez flexible et prêt à revenir au lit à barreaux si la transition ne se produit pas bien. Certains enfants peuvent avoir besoin de temps pour s’approprier leur nouveau lit.

Vous pouvez utiliser des barrières amovibles, un matelas posé sur le sol ou des coussins pour prévenir les chutes. Évitez si possible les lits superposés pour les jeunes enfants, car ils peuvent être dangereux.

L'arrivée de l'enfant dans un grand lit doit se faire de façon adaptée à son rythme. Il est indispensable de prendre en compte sa sécurité et de l'accompagner avec patience et soutien tout au long du processus.

IV. Comment gérer les réveils nocturnes pendant la transition

Passer d’un petit lit entouré de barreaux à un grand lit peut se révéler une source d’inquiétude pour nombre d’enfants. L’impression de vide risque de provoquer des peurs et des réveils nocturnes angoissants. Aussi, adopter certaines stratégies facilite le changement et aide à rendre cette période plus paisible.

L’utilisation d’une veilleuse douce dans la chambre de votre enfant est une solution cohérente. Elle crée une ambiance tranquillisante qui réduit l'anxiété liée à la nouvelle configuration du lit. Veillez à ce que ses doudous et peluches soient à portée de main. Leurs présences sont un véritable réconfort au coucher et l’apaiseront lors des réveils nocturnes.

Pour simplifier la transition, il est également important de maintenir une routine du dodo régulier. La présence de la maman et du papa à ses côtés, dans son nouveau grand lit, est rassurante. L’occasion de ritualiser ce moment privilégié par la lecture d’une petite histoire suivie d’un gros câlin. Un combo parfait pour s’endormir pleinement rassuré(e).

Lorsque votre enfant se réveille la nuit, soyez calme et réconfortant. Parlez-lui doucement en prenant garde de ne pas instaurer de nouvelles habitudes qui pourraient être difficiles à briser. Restez cohérent avec les règles et les limites que vous avez établies pour la transition. Votre enfant a besoin de comprendre que le grand lit est un endroit où il peut dormir en toute sécurité.

Chaque enfant réagit différemment à la transition vers un grand lit. La douceur, la patience et la régularité sont essentielles pour aider votre enfant à s'adapter progressivement. Si les réveils nocturnes persistent ou posent des problèmes majeurs, n'hésitez pas à consulter un pédiatre ou un spécialiste du sommeil.

Découvrez notre gamme lit bébé

Le lit bébé

Dès 440 €
  • De la naissance à 3 ans - hauteur ajustable
  • Bois massif robuste et sûr
Découvrir

Le matelas bébé

Dès 160 €
  • Pour les bébés dès la naissance
  • Fabriqué en France
Découvrir

L'oreiller bébé

Dès 35 €
  • Pour les bébés dès 2 ans
  • Lavable en machine
Découvrir

La couette bébé

Dès 50 €
  • Légère et hypoallergénique
  • Housse 100% sergé de coton bio
Découvrir

V. Choisissez une literie confortable

Vous pouvez passer d'un berceau bébé directement à un lit enfant ou transformer le lit évolutif de votre tout-petit en lui enlevant les barreaux amovibles. Qu'importe, il vous faudra une literie confortable pour que votre enfant puisse passer de bonnes nuits de sommeil. Changez le matelas si nécessaire et pensez à vous procurer de nouveaux draps en coton.

A. Optez pour un matelas confortable

Sur le sommier mis en place dans la chambre à coucher, installez un matelas bébé ou enfant adapté aux dimensions de la literie. Un lit évolutif vous permettra sans doute d'installer un matelas pour bébé 70x140 cm, qui convient parfaitement aux jeunes enfants.

Tout comme le petit lit de bébé évolue, son matelas peut lui aussi être changé. Si les dimensions le permettent, vous pouvez garder votre ancien matelas. Si les pieds de votre enfant dépassent de son couchage ou si vous vous apercevez qu'il se sent à l'étroit dans sa literie, c'est qu'il est temps de la changer. Il est important d'aménager un lit bébé pour un meilleur sommeil.

B. N'oubliez pas le linge de lit

À partir de 2 ans, la gigoteuse fait place à la couette pour enfant. Si votre enfant préfère garder sa turbulette encore un peu de temps, vous pouvez très bien la lui laisser. Placez un simple drap sur le matelas et le tour est joué. Vous pouvez tout de même lui proposer une couette confortable, qu'il utilisera quand il sera prêt.

Selon le caractère de bébé, vous pouvez changer ou non ses anciens draps de lit. Certains enfants seront motivés à la vue d'une housse de couette à l'effigie d'un super-héros conquérant, alors que d'autres préféreront se blottir dans des draps confortables qu'ils connaissent si bien. À partir de 2 ans, vous pouvez également lui proposer un coussin pour y reposer sa tête.

linge lit enfant Découvrir le linge de lit pour enfant

VI. Valorisez votre enfant

Grandir, ça ouvre les portes à de multiples possibilités ! Profitez du changement de son lit pour valoriser votre enfant. Son nouveau lit de grand prouve son courage et sa force de volonté. S'il attend un petit frère, montrez-lui tous les avantages que cela implique. Dorénavant, il ne sera plus seul. Il aura quelqu'un avec qui jouer et faire de gros câlins…

couette bebe tediber Découvrir notre couette bébé Tediber

VII. Quel âge pour quitter le lit à barreaux ?

Il n'y a pas de réponse unique à cette question car cela dépend de la croissance et du développement de chaque enfant. Cependant, en général, les enfants peuvent commencer à quitter le lit à barreaux entre 2 et 3 ans. Lorsqu'ils ont acquis suffisamment de coordination pour entrer et sortir du lit en toute sécurité. Cela peut également dépendre du passage à un autre type de lit, comme un lit Montessori, un lit tipi ou un lit cabane.

Quel type de lit pour un enfant de 2 ans ?

Pour un bébé de 24 mois, le lit à barreaux est généralement le premier choix. Mais certains parents peuvent opter pour un lit Montessori pour encourager l'autonomie et la confiance de l'enfant. Ce type de lit est généralement plus bas que les lits à barreaux standard, ce qui permet à l'enfant d'entrer et de sortir facilement du lit. Certains lits Montessori sont conçus pour être évolutifs et se convertir en un lit simple.

Très tendance, le lit tipi offre un couchage amusant et rassurant pour les jeunes enfants. En forme de tipi ou de tente, il peut être doté de rideaux qui peuvent être fermés afin de créer un petit cocon. Les lits tipi peuvent être conçus avec différents matériaux, tels que le bois, le tissu et le métal. Ils peuvent être accessoirisés avec des coussins, des jouets pour ajouter une touche personnelle à la chambre de l'enfant. Les lits tipi représentent une option ludique et pratique pour les enfants âgés de 2 à 6 ans.

Au moment de choisir un lit enfant 2 ans, le lit cabane au sol peut représenter la solution qui ravira enfants et parents. En forme de cabane, de maison ou de fort, avec des fenêtres, des portes et des toits, ce lit enfant peut être personnalisé selon ses préférences. Ils peuvent convenir dès l’âge de 2 ans et jusqu’à environ 6 ans, selon l’enfant.

Généralement, pour chaque type de lit, vous avez la possibilité d’ajouter une barrière de lit, afin de rassurer votre enfant (et vous aussi !).

Les lits gigognes permettent aussi à votre enfant de dormir au sol et présentent un gain de place intéressant.

Le choix Tediber

Passer à un lit enfant Tediber après 2-3 ans peut être bénéfique pour votre enfant car il offre une meilleure sécurité avec ses bords surélevés et un confort optimal grâce à sa mousse à mémoire de forme. De plus, son design moderne et épuré s'intègre parfaitement dans la chambre de votre enfant.

VIII. Quelle taille de lit pour quel âge ?

Il existe des tailles de lit standards adaptés aux différents âges :

  • Lit bébé : 60 x 120 cm (généralement jusqu'à 3 ans)
  • Lit enfant : 70 x 140 cm (généralement de 3 à 6 ans)
  • Lit simple : 90 x 190 cm (généralement à partir de 6 ans)

Cependant, ces tailles peuvent varier en fonction des préférences et des besoins individuels de chaque enfant et de chaque famille. Il est toujours préférable de bien mesurer la chambre enfant afin de lui laisser suffisamment d'espace pour jouer confortablement.

Passer à un lit enfant 2 ans représente le premier pas vers l’autonomie de votre bébé de 24 mois. Préparez-vous à un petit temps d'adaptation les premières nuits dans son nouveau lit enfant.

Écrit le 12/06/2024

L'auteur : Aude DU COLOMBIER

Spécialiste de la compréhension des attentes des consommateurs avec une expérience dans le secteur du repos et du sommeil depuis plus de 6 ans, maman de deux filles. Elle est persuadée que le sommeil joue un rôle clé dans le développement des enfants et partage donc ses conseils pour aider les parents à faire les bons choix.

Lire ses autres articles
← Retrouver l'équipe de rédaction
Nos conseils sur ...