À quel âge enlever les barreaux du lit de bébé ? Nos astuces Tediber

À quel âge enlever les barreaux du lit de bébé ? Nos astuces Tediber

Votre petit loupiot commence à bien remuer dans son lit ? Vous vous demandez alors : À quel âge enlever les barreaux du lit ? La transition se fait généralement entre 2 et 3 ans, mais cela peut dépendre de votre enfant…

Lire la suite

quel age enlever barreaux lit

I. Écoutez les désirs de votre enfant

Passer du petit lit à barreaux au lit de grand peut se faire dans la joie et la bonne humeur. À condition de faire tout le nécessaire. Le changement de lit doit se faire de manière positive, il est donc important de prendre en compte les émotions de votre tout-petit.

Votre enfant devient curieux ? Il tente d'escalader la barrière de lit ou alors il bouge dans tous les sens comme un petit diablotin ? Il tente peut-être de vous faire passer un message ! Qu'il soit âgé de 15 mois ou plus, il est temps de changer son petit lit qui devient trop étroit pour lui.

quel age enlever barreaux lit

II. Aidez votre petit loupiot à franchir le pas

Pas facile de changer ses habitudes, surtout quand on est tout-petit. Votre bébé va avoir besoin d'aide. Pour transformer cet événement en un moment de plaisir, mieux vaut le faire participer. En écoutant ses désirs et ses peurs, vous pourrez ainsi le rassurer et il vous dira merci !

A. Prenez le temps qu'il faut

Changer le lit de bébé se fait étape par étape. Inutile de brusquer votre tout-petit, cela pourrait mener à des pleurs, pire, à des cauchemars… En réalité, chaque enfant a sa propre personnalité et il est normal que votre enfant ait son propre rythme. Guidez-le au mieux pour transformer cet événement en un agréable moment.

Si le changement de lit se combine avec l'arrivée d'une petite sœur ou d'un petit frère, prenez les devants. Ainsi, vous laissez le temps à votre enfant de bien connaître sa nouvelle chambre. Mieux vaut ne pas le brusquer en lui changeant toutes ses habitudes au même moment.

age enlever barreaux lit

B. Mettez-le dans la confidence

Ne changez pas le lit de bébé lorsqu'il n'est pas présent. Cela pourrait le décevoir inutilement et toute sa frustration pourrait se transformer sous forme de cauchemars ou de crises. Préférez trouver une solution en l'impliquant dans le changement de sa literie. Il pourra ainsi mieux comprendre l'évènement.

Petite astuce pour les parents divorcés. Concertez-vous pour ne pas changer la chambre de votre chouchou au même moment. Si avec maman tout s'est bien passé, vous pouvez en profiter pour valoriser votre enfant en lui proposant de faire la même chose chez papa.

C. Ne cassez pas tous ses repères

Inutile de changer la chambre de votre enfant au complet. Au contraire, cela pourrait le perturber. Votre petit ange a besoin de repères pour se rassurer. Laissez ses peluches préférées dormir à ses côtés, assurez-vous que son doudou ne soit pas resté dans le lit à barreaux et faites-lui un gros câlin pour lui souhaiter bonne nuit !

Si vous changez de sommier, laissez le lit de votre chouchou dans la même orientation. Idem pour les meubles et autres installations. Si vous désirez changer l'orientation de son coin nuit, parce que la fenêtre devient gênante ou que vous avez peur des chutes dans l'escalier, faites-le en deux étapes. Tout d'abord, laissez-lui son ancien lit puis changez-le quelque temps après, lorsqu'il en montrera l'envie.

Découvrez le matelas enfant et bébé Tediber

D. Conservez le rituel du coucher

Toujours dans la même optique, c'est-à-dire pour donner des repères stables à votre enfant, ne changez pas le rituel du soir. Cela va vous permettre de garder des liens forts avec votre bambin, mais c'est aussi un moment important qui permet de le rassurer avant qu'il n'entame sa nuit seul dans sa chambre à coucher.

N'oubliez pas non plus le rituel du matin et celui de la sieste. Prenez le temps de lui lire une histoire, dites-lui que vous l'aimez, mais n'en faites pas non plus des caisses. Il pourrait voir dans ce changement que vous êtes vous-même stressé et cela peut avoir un effet direct sur son propre comportement.

quel age retirer barreaux lit

E. Ne revenez pas en arrière

Une fois le changement établi, il est inutile de revenir en arrière, même avec un lit évolutif. Le truc, c'est de ne pas se laisser dépasser par les événements. C'est normal d'avoir peur du changement. En parlant et en communiquant, vous parviendrez à trouver une solution. Par exemple, vous pouvez proposer de le laisser choisir où faire la sieste s'il promet qu'il ira se coucher dans son lit en soirée.

Si votre petit bout de chou vient vous réveiller le matin et que sa nuit s'est bien passée, félicitez-le ! Pas besoin d'en rajouter en organisant une grande fête en son honneur, dites-lui simplement que vous êtes fier de lui.


III. Choisissez une literie confortable

Vous pouvez passer d'un berceau bébé directement à un lit enfant ou transformer le lit évolutif de votre tout-petit en lui enlevant les barreaux amovibles. Qu'importe, il vous faudra une literie confortable pour que votre enfant puisse passer de bonnes nuits de sommeil. Changez le matelas si nécessaire et pensez à vous procurer de nouveaux draps en coton.

A. Optez pour un matelas confortable

Sur le sommier mis en place dans la chambre à coucher, installez un matelas bébé ou enfant adapté aux dimensions de la literie. Un lit évolutif vous permettra sans doute d'installer un matelas 70x140 cm, qui convient parfaitement aux jeunes enfants.

Tout comme le petit lit de bébé évolue, son matelas peut lui aussi être changé. Si les dimensions le permettent, vous pouvez garder votre ancien matelas. Si les pieds de votre enfant dépassent de son couchage ou si vous vous apercevez qu'il se sent à l'étroit dans sa literie, c'est qu'il est temps de la changer. Il est important d'aménager un lit bébé pour un meilleur sommeil.

matelas enfant bebe tediber

B. N'oubliez pas le linge de lit

À partir de 2 ans, la gigoteuse fait place à la couette enfant. Si votre enfant préfère garder sa turbulette encore un peu de temps, vous pouvez très bien la lui laisser. Placez un simple drap sur le matelas et le tour est joué. Vous pouvez tout de même lui proposer une couette confortable, qu'il utilisera quand il sera prêt.

Selon le caractère de bébé, vous pouvez changer ou non ses anciens draps de lit. Certains enfants seront motivés à la vue d'une housse de couette à l'effigie d'un super-héros conquérant, alors que d'autres préféreront se blottir dans des draps confortables qu'ils connaissent si bien. À partir de 2 ans, vous pouvez également lui proposer un coussin pour y reposer sa tête.

IV. Valorisez votre enfant

Grandir, ça ouvre les portes à de multiples possibilités ! Profitez du changement de son lit pour valoriser votre enfant. Son nouveau lit de grand prouve son courage et sa force de volonté. S'il attend un petit frère, montrez-lui tous les avantages que cela implique. Dorénavant, il ne sera plus seul. Il aura quelqu'un avec qui jouer et faire de gros câlins…

← Tous nos conseils pour bien choisir son matelas enfant et bébé

L'auteur : Aude DU COLOMBIER

Spécialiste de la compréhension des attentes des consommateurs avec une expérience dans le secteur du repos et du sommeil depuis plus de 6 ans, maman de deux filles. Elle est persuadée que le sommeil joue un rôle clé dans le développement des enfants et partage donc ses conseils pour aider les parents à faire les bons choix.

Lire ses autres articles
← Retrouver l'équipe de rédaction