Tediber n'est plus compatible avec votre navigateur web.
Nous vous conseillons d'utiliser un des navigateurs suivant Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge

Comprendre l'évolution des cycles de sommeil de bébé

Comprendre l'évolution des cycles de sommeil de bébé

Les cycles de sommeil d'un bébé ne sont pas les mêmes que ceux d'un adulte. Pour vous aider à offrir à votre enfant le meilleur repos possible, on vous présente les caractéristiques des différents stades de sommeil chez l'enfant et leur évolution dans le temps.

Lire la suite

1. L'importance d'un bon sommeil chez bébé et en général

Des études récentes ont montré que la qualité du sommeil avait une influence non-négligeable sur l'espérance de vie. En effet, il intervient dans de nombreux aspects de la santé comme la régulation de la production d’hormones ou les capacités cognitives.

A. Une régulation de la production d'hormones

Le sommeil permet de réguler la création de plusieurs hormones essentielles pour l'organisme comme l'hormone de croissance, le cortisol ou encore l'insuline. Ainsi, les enfants qui ne dorment pas assez, ou pas bien, auront plus tendance à être en surpoids, voire obèse, notamment pour des raisons hormonales.

B. Une amélioration des performances cognitives

Bien dormir, c'est aussi favoriser la concentration et rendre plus aisée la mémorisation des informations intégrées durant l'éveil. Grâce à un bon sommeil, les capacités d’apprentissage d'un enfant sont donc accrues.

C. Une diminution des risques de problème de santé

Au niveau santé, une bonne qualité de sommeil permet de consolider le système immunitaire et donc de diminuer les risques de maladie. Par ailleurs, à l'âge adulte, les personnes qui dorment mieux ont moins de chance de souffrir d'hypertension artérielle et de diabète.

D. Les conséquences du manque de sommeil

Ne pas dormir selon ses besoins, c'est donc prendre le risque :

  • d'avoir l'esprit moins vif au quotidien et de présenter des défauts de concentration ;
  • d'être plus impulsif et de connaître des sautes d'humeur fréquentes (agressivité, déprime) ;
  • d'avoir tendance à moins maîtriser sa nutrition et à prendre du poids.

2. Comprendre les cycles de sommeil

Le sommeil est loin d'être linéaire au cours de la nuit. Au contraire, il se divise en différentes phases qui vont se succéder pour former un cycle.

A. Les cycles de sommeil chez l'adulte

Chez l'adulte, un cycle de sommeil dure 90 minutes et se compose de 3 principales phases :

  • La phase d'endormissement / de sommeil lent léger.
  • La phase de sommeil lent profond.
  • La phase de sommeil paradoxal.

Découvrez l’incroyable matelas enfant et bébé Tedi by Tediber

B. Les cycles de sommeil chez l'enfant

Chez l'enfant, le sommeil est beaucoup plus chaotique et changeant. Son horloge biologique n'est pas encore fixe et son organisme doit encore se développer. Pour un nouveau-né, les cycles sont plus courts et durent en moyenne moins d'une heure. Pour un nourrisson, ils sont d'environ 70 minutes. Ils se composent de phases de sommeil calmes (sommeil lent) et intenses (sommeil paradoxal).

3. Les différentes phases du sommeil

Un cycle de sommeil de bébé (à partir de 6 mois - 1 an) se divise en plusieurs stades : sommeil lent léger, sommeil lent profond et sommeil paradoxal. Voici les caractéristiques de toutes ces phases et leur intérêt pour passer une bonne nuit.

A. Le sommeil lent léger

Le sommeil lent léger est la première phase de sommeil de la nuit. La respiration se fait plus calme et on peut avoir l'impression de sursauter parfois, ce qui peut provoquer des réveils intempestifs. Ensuite, le sommeil devient plus profond, mais il est toujours possible de se réveiller assez facilement. Cette phase est très longue et se répète à plusieurs reprises durant la nuit. Pour se réveiller dans les meilleures conditions, c'est la phase la plus adaptée.

B. Le sommeil lent profond

Lors du sommeil lent profond, la respiration est beaucoup plus régulière et le corps est immobile. C'est le stade de sommeil qui offre le meilleur repos. Le cerveau ne répond plus à aucun stimulus et votre organisme peut récupérer de toute la fatigue accumulée. Cette phase représente environ 25 % du sommeil total.

C. Le sommeil paradoxal

Durant ce stade de sommeil, le cerveau "fonctionne" comme dans la journée. C'est durant ce stade de sommeil paradoxal que les rêves font leur apparition et témoignent d'une activité cérébrale intense.

4. Les cycles de sommeil de bébé par âge

Une nuit se compose de 5 cycles de sommeil qui se succèdent. Mais, de la naissance jusqu'à l'âge adulte, ces cycles changent. Voici les principales évolutions des cycles de sommeil de bébé de sa naissance jusqu'à 1 an ainsi que les heures de sommeil dont il a besoin.

A. Cycle de sommeil bébé 1 mois

Un nouveau-né dort environ 20 heures par jour. Il se repose par intervalle de 4 heures et ses éveils coïncident avec ses moment d'alimentation. C'est donc le biberon qui rythme ses cycles de sommeil. Comme il ne fait pas de différence entre le jour et la nuit, il peut se réveiller en après-midi comme en pleine nuit.

B. Cycle de sommeil bébé 2 mois

À 2 mois, le sommeil d'un bébé est divisé en 2 stades : le sommeil calme et le sommeil agité. Le sommeil agité peut parfois donner l'impression que le nouveau-né est éveillé. Il peut grogner, faire des bruits avec sa bouche ou sa langue, mais pourtant, il est toujours endormi. Lorsqu'il passe d'un stade à un autre, son sommeil est très léger et il peut se réveiller. Dans ces moments, on vous conseille de ne pas tout de suite le prendre dans vos bras. La plupart du temps, il se rendormira seul, et prendra de bonnes habitudes pour la suite.


C. Cycle de sommeil bébé 6 mois

À 6 mois, le sommeil de bébé s'approche de sa forme définitive. La phase agitée se stabilise et se transforme en phase paradoxale, comme pour un adulte. Les cycles de sommeil passent à 3 phases et vont progressivement s'allonger. C'est la période durant laquelle bébé va commencer à faire ses nuits, même si certains nécessitent toujours un biberon durant le sommeil de nuit.

D. Cycle de sommeil bébé 12 mois

À cet âge, un bébé dort environ 15 heures par jour avec une ou deux siestes dans la journée. Pour que son éveil se passe dans les meilleures conditions, notamment après la sieste, il faut essayer de le réveiller durant sa phase de sommeil léger et le laisser terminer un cycle complet. À partir de 2 ans, le bébé va de moins en moins ressentir le besoin de dormir l’après-midi. Il faudra donc, à ce moment, vous adapter à son rythme et essayer de lui offrir la meilleure qualité de sommeil possible.

5. Comment favoriser le sommeil de bébé ?

Pour que bébé puisse être bien reposé et se développer de manière harmonieuse, la qualité de son sommeil est essentielle. Voici donc plusieurs éléments simples à mettre en place pour améliorer son repos au quotidien et aider bébé à s’endormir rapidement.

A. Établir une routine du coucher

La routine (ou rituel) du coucher est très importante. Elle permet à votre enfant de comprendre l'importance d'un bon sommeil et d'acquérir des bonnes habitudes qui vont lui servir toute sa vie. Ce rituel du coucher peut être mis en place à partir du moment où votre bébé fait ses nuits. Mais, même avant, plusieurs choses peuvent être mises en place. Par exemple, stimulez-le en journée, après la sieste, pour bien lui faire comprendre la différence entre le sommeil de jour et le sommeil de nuit.

Pour la routine du coucher en elle-même, favorisez les activités calmes avant de dormir, privilégiez une lumière tamisée, des paroles douces, tout en passant par la case bain et toilette. Le but est que votre bébé se prépare au sommeil, tout en passant un moment privilégié avec vous.

B. Le faire dormir dans les meilleures conditions

Pour bien dormir, il faut aussi profiter d'accessoires de literie adaptés. Le principal est, bien sûr, un matelas de qualité comme le matelas pour enfant et bébé de chez Tediber. Au départ, c'est l'unique produit de literie dont votre bébé aura besoin (avec une gigoteuse). Par la suite, s'il a peur du noir, vous pourrez utiliser une veilleuse et lui donner un doudou pour le rassurer. Pour l'atmosphère, optez pour une température ambiante dans la chambre bébé autour de 20°. Enfin, assurez-vous bien qu'aucune lumière ne soit source d'inconfort.

C. Respecter son horloge biologique

Même si tous les enfants (et adultes) respectent les mêmes phases de sommeil, chaque organisme a ses besoins propres. Ainsi, il peut arriver que votre bébé nécessite plus ou moins de sommeil que la normale. Si c'est le cas, ne cherchez pas à modifier son horloge biologique. Laissez-le dormir autant qu'il veut durant sa sieste, cela n'impactera pas son sommeil de nuit. Si, au contraire, il ne dort jamais durant ses siestes, il est peut-être temps de les supprimer. De manière générale, soyez toujours à l'écoute de ses mimiques et autres signes de fatigue (clignement des yeux prolongés, bâillements...) pour respecter au maximum ses besoins en sommeil.

Comprendre les cycles de sommeil de bébé, c'est la meilleure manière de lui offrir un sommeil en quantité et en qualité suffisante. C'est une base qui peut vous permettre de mieux gérer son horloge biologique. C'est également un moyen de savoir si votre enfant souffre d'un manque de repos ou d'un quelconque trouble du sommeil. En effet, les hypersomnies, dyssomnies et autres maladies ne sont pas rares à cet âge, et il faut être particulièrement vigilant. Ainsi, si vous avez l'impression que votre enfant, malgré tous vos efforts, ne parvient pas à faire ses nuits, prenez contact avec un pédiatre afin de savoir comment réagir pour apporter les solutions adéquates.

Retour à : Tous nos conseils pour bien choisir son matelas enfant et bébé