Tediber n'est plus compatible avec votre navigateur web.
Nous vous conseillons d'utiliser un des navigateurs suivant Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge

Quand changer son sommier ?

Quand faut-il changer de sommier ? C’est une question qui revient souvent, d’autant plus que pendant notre sommeil, nous ne sommes jamais en contact direct avec notre sommier.
Un sommier et un matelas doivent être changés fréquemment, en fonction de leur technologie mais également de leur qualité.
De nombreux spécialistes préconisent de changer votre sommier lorsque vous décidez de changer votre matelas. Alors faut-il systématiquement changer toute sa literie ?

I. Quelle est la durée de vie d’un sommier

La durée de vie d’un sommier est d’environ 30 000 heures de sommeil soit l’équivalent de 8 à 10 ans.
Ceci dit ces données dépendent de :

  • La qualité du sommier
  • L’usage du sommier
  • L’humidité de la pièce
  • L’entretien du sommier

Par exemple, un sommier plutôt bas de gamme pourrait nécessiter un changement au bout de 5 ans environ.
Le taux d’humidité d’une pièce est un élément qu’il convient de ne pas négliger. Les sommiers, tout comme les matelas, sont très sensibles à l’humidité. Si votre chambre est très humide et que rien n’est fait pour baisser le taux d’humidité de la pièce, il est fort probable que votre sommier doive être changé beaucoup plus rapidement que dans le cas contraire.

La morphologie des personnes joue aussi beaucoup sur la capacité à garder un sommier en bon état selon le type de sommier que l’on choisit.


II. Les conséquences d’un sommier usé sur votre santé

L’usage d’un sommier usé peut avoir diverses conséquences négatives sur votre santé :

A. Un sommeil moins réparateur

illustration sommeil lit Tediber

Un vieux sommier utilisé sous un matelas récent peut conduire à une usure prématurée du matelas mais surtout à l'inefficacité des technologies prévues par le matelas sur votre corps ainsi que sur votre sommeil. L'utilisation d'un sommier usé risque de jouer sur l'affaissement d'un matelas, même neuf. On peut ainsi avoir rapidement un effet cuvette sur le matelas qui va altérer votre position de sommeil et rendre votre dos douloureux.

B. Un manque d’hygiène

illustration lit Tediber

Un sommier représente plus d’un tiers de votre confort de sommeil ! Il joue un rôle très important sur la ventilation. Un sommier usé ne ventile plus suffisamment et donc absorbe l’humidité de la transpiration. Si votre sommier n’est plus ventilé, il va accumuler la poussière, les acariens et retenir les agents qui sont à l’origine d’allergies.

C. Des problématiques physiques

illustration mauvais sommeil

Un mauvais sommier peut être la cause de sérieux problèmes de dos. On se rend souvent compte qu’un sommier est en train de “fatiguer” lorsqu’on éprouve des douleurs au réveil notamment au niveau du dos, des épaules ou de la nuque.
Toutefois, il est difficile de savoir à première vue s’il faut remplacer le sommier ou le matelas.

En effet, une empreinte nette de corps sur le matelas peut être aussi la conséquence d’un matelas usé ou d’un sommier fatigué.

Découvrez le sommier Tediber

III. Comment savoir si son sommier est usé ?

illustration sommier usé

Comme nous l’avons expliqué précédemment, l'apparition de douleurs peut être le signe d'un sommier usé. Vous pourriez également souffrir d’un sommeil beaucoup plus agité.

Mais avant, il faut identifier si effectivement le sommier est usé ou s’il s’agit du matelas afin de vous éviter de remplacer le mauvais produit.

Lorsqu'un creux se forme dans le matelas et que ce creux subsiste tout au long de la journée et qu'il est présent avant de dormir il y a un problème avec le matelas et/ou le sommier. Le plus simple est de vérifier dans un premier temps la qualité du matelas en l'utilisant au sol pour vérifier si sans sommier il y a un affaissement du matelas. Si le matelas a un affaissement alors qu'il est posé au sol, il faut changer le matelas. Il faut ensuite regarder si le sommier est bien plat pour vérifier si il faut changer le sommier également.
Si le matelas reste plat, ou si l'affaissement est diminué par rapport à sa position sur le sommier, le problème vient du sommier.

Voici quelques astuces pour mieux vérifier l’état de votre sommier :

A. Sommier à lattes

illustration sommier à latte brisé

Si votre sommier est un sommier à lattes, commencez par vérifier les lattes. Observez leur alignement mais aussi leur état. Des lattes cassées ou mal positionnées peuvent avoir des conséquences sur le positionnement de votre matelas et donc sur la qualité de votre sommeil.
Si les dégâts sont trop graves, il faut changer le sommier avant que celui-ci ne finisse par abîmer et déformer réellement le matelas.

B. Sommier tapissier

illustration sommier tapissier abîmé

C. Craquements et grincements

illustration bruits de grincement

De façon générale, les bruits, les craquements et les grincements en tous genres ne sont pas de bon augure. Il faut alors vérifier le sommier et le changer s’il est impossible de réparer les dommages.

Passez à l’action et observez votre sommier ! Exercez une pression sur les zones qui supportent vos épaules, vos fesses et vos pieds. S’il y a une véritable différence de souplesse entre ces 3 zones alors cela confirme que votre sommier est en fin de vie.

Découvrez le sommier Tediber

IV. Changer son sommier, les précautions à prendre

Avant de vous lancer dans le changement de votre sommier usé, suivez nos conseils !

A. Assurer l’harmonie entre les technologies du matelas et du sommier

illustration matelas et sommier Tediber

Afin d’assurer la correspondance entre les technologies de votre matelas et celles de votre sommier, il demeure préférable de changer son sommier en même temps que con matelas. Par ailleurs, cela permet également d’assurer une correspondance en termes de dimensions.
Ceci dit, si vous souhaitez absolument conserver votre matelas, prenez le soin de choisir un sommier adapté en prenant conseil auprès de professionnels.
Pour faciliter votre choix, sachez que certains matelas comme ceux à base de mousse, s’adaptent à tous les types de sommiers.

B. Définir le sommier qui vous correspond

Prenez le temps de choisir un sommier qui vous convient. Le poids, la taille, les problématiques physiques de chaque personne doivent être prises en compte.

C. Prolongez la durée de vie de votre sommier

illustration durée de vie sommier

L’entretien influence la durée de vie d’un sommier. Vérifier l’alignement des lattes, le bon état des vis et des joints ou encore la qualité du revêtement d’un sommier tapissier permet de réaliser des petites réparations qui vous permettront de conserver votre sommier plus longtemps !
Vous l’avez compris, le bon état d’un sommier n’est pas anodin pour assurer des nuits confortables et un sommeil réparateur !

Vous êtes à la recherche d’un sommier ? Découvrez l’incroyable sommier Tediber, disponible dans de nombreuses tailles.