Tediber n'est plus compatible avec votre navigateur web.
Nous vous conseillons d'utiliser un des navigateurs suivant Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge

Les différents types de mousse de matelas

Les différents types de mousse de matelas

La mousse est une des composantes les plus fréquemment utilisée pour la conception du noyau du matelas. Mais mousse polyéther, polyuréthane, haute résilience, mémoire de forme … Comment s’y retrouver face à toutes ces informations techniques ? Nous allons vous aiguiller sur les différents types de mousse afin de vous aider à prendre la meilleure décision et de choisir le meilleur matelas en mousse.

Lire la suite

1. Quels sont les différents types de matelas mousse ?

A. Le matelas mousse polyéther

La mousse polyéther est une mousse synthétique alvéolaire, de la même composition chimique que la mousse polyuréthane. Elle possède une densité inférieure à cette dernière, le garnissage ne convenant pas au meilleur des sommeils. C'est pourquoi elle est utilisée dans les matelas d'appoint voire pour les matelas premier prix.

Pour un sommeil de qualité, il est important d'avoir un matelas dense et assez ferme pour soutenir tout votre corps. Les dormeurs qui ont un sommeil fragile le savent. En achetant un matelas mousse de marque, vous augmentez sa longévité mais aussi votre confort de sommeil !

B. Le matelas mousse polyuréthane

Le matelas en mousse polyuréthane est le plus répandu dans le secteur de la literie. Apparu dans les années 1930, ce matériau est également utilisé comme isolant. La densité d'un matelas de cette qualité peut varier entre 30 et 55 kg/m³. Un matelas haute résilience (avec une densité entre 40 à 85 kg/m³) aura quant à lui une meilleure longévité.

Le plus grand avantage du matelas en mousse de polyuréthane est qu'il vieillit plutôt bien. Il offre un couchage ferme et une excellente indépendance de couchage. En revanche, il est sensible à l'humidité. Votre lit ne devrait donc pas être dans une pièce trop humide.

Découvrez l’incroyable matelas Tediber

C. Le matelas en mousse à mémoire de forme

Aussi connu sous le nom de mousse viscoélastique, la mousse à mémoire de forme a été inventée par la NASA dans les années 60 afin de minimiser les chocs reçus par la astronautes. La viscoélasticité a la capacité pour un matelas de s’adapter à une contrainte en changeant de forme.

La mousse à mémoire de forme peut être infusée. Les mousses infusées de graphite ou de gel restent les plus présentes sur le marché. Ces technologies, lorsqu'elles composent la couche supérieure du matelas permettent d'optimiser la circulation de l'air. Vous obtenez une bonne ventilation avec un taux d'humidité adapté.

D. Le matelas en mousse infusée

La mousse à mémoire de forme peut être infusée par différentes matières. Les mousses infusées de graphite ou de gel restent les plus présentes sur le marché du matelas.

Ces technologies, lorsqu’elles composent la couche supérieure du matelas (et uniquement dans ce cas) permettent d’optimiser la circulation de l’air et donc de réguler la température de la mousse à mémoire de forme traditionnelle, qui peut se réchauffer rapidement avec la chaleur corporelle.

Faite attention aux mousses à infusions multiples. En effet, l'ajout de produits chimiques n'est pas sans conséquence ; certains peuvent émettre des COV (composants organique volatiles).

E. Le matelas mousse de soja

Les matelas qui bénéficient de mousse de soja dans leur composition sont généralement des matelas dit "matelas végétal". Cette dénomination végétale est souvent utilisée à tort car ce matelas reste en majorité issu des produits pétroliers. Toutefois, le soja permet d'apporter au matelas mousse de soja une bonne aération grâce à ses propriétés thermorégulatrices.

Le matelas en mousse de soja est généralement doux au toucher. L'élasticité de la mousse de soja permet un bon soutien et un confort idéal, qui se rapproche des mousses polyuréthanes. Attention, un matelas peut être classifié comme matelas à mousse de soja, mais ne contenir que 15 ou 20% de soja dans sa mousse.

2. Matelas en latex, matelas mousse ou ressort ?

Stabilité et maintien caractérisent assez bien les matelas à ressorts. Il existe toutefois diverses qualités pour ces matelas. Pour un confort optimal, choisissez les ressorts hélicoïdaux qui se retrouvent dans différents types de matelas orthopédiques. Quant aux ressorts en sachet, aussi appelés ressorts ensachés, ils permettent un excellent maintien de la colonne vertébrale. Le matelas à ressorts est incompatible avec un sommier à lattes non-recouvert.

Le matelas en latex présente quant à lui de multiples avantages. À la fois dense et souple, il convient à la morphologie de tous les dormeurs. Il est extrêmement résistant et peut atteindre facilement l'âge de 10 ans. Par ailleurs, il est possible de choisir du latex synthétique ou du latex naturel. N'ayez crainte, ce dernier garnissage présente lui-aussi des propriétés antibactériennes mais aussi antiacariennes.

Le matelas mousse a bien évolué ces dernières années. On trouve aujourd'hui des matelas en mousse haut de gamme. L'Incroyable Matelas de la marque Tediber est réalisé à partir de 3 mousses distinctes qui permettent un confort absolu. La mousse d'accueil permet une bonne ventilation. La mousse à mémoire de forme offre une excellente indépendance de couchage, tandis que la mousse polyuréthane offre un soutien idéal.

3. Comment connaître la qualité du matelas en mousse ?

Au-delà de la matière, il est important de choisir :[la densité de son nouveau matelas]{href="/conseils/matelas/densite-matelas" .text-secondary}. Un matelas mousse de haute densité (40 kg/m³) offre un maintien idéal et un soutien parfait pour toutes les morphologies. À savoir également que la mousse polyuréthane à cellules ouvertes est une nouvelle technologie qui apporte généralement une densité supérieure aux autres matelas mousse.

L'épaisseur du matelas elle-aussi est importante pour un meilleur confort de couchage. Une épaisseur inférieure à 14 cm peut être utilisée pour un matelas d'appoint mais au contraire, elle ne convient pas pour une literie utilisée toutes les nuits. Un matelas pour enfant pourra se situer entre 14 et 17 cm tandis qu'un matelas pour adulte devra être épais au minimum de 17 cm (voir 18 cm pour les dormeurs à forte corpulence).


Pour finir, il faudra jeter un coup d'œil aux matériaux utilisés. La longévité comme le confort dépendent en effet des différentes technologies utilisées. Si vous ne voulez pas que votre matelas vieillisse prématurément, il faudra également faire le choix d'un sommier adapté. Une literie se choisit de préférence dans un même ensemble, pour une meilleure qualité.

Retour à : Tous nos conseils pour bien choisir son matelas