Tediber n'est plus compatible avec votre navigateur web.
Nous vous conseillons d'utiliser un des navigateurs suivant Google Chrome, Mozilla Firefox ou Microsoft Edge

Les traitements par homéopathie du sommeil

Les traitements par homéopathie du sommeil

Avec des produits naturels, il est possible de mieux dormir et plus facilement. Homéopathie et sommeil font bon ménage en tirant profit des propriétés relaxantes de certaines solutions homéopathiques. Enfants comme adultes peuvent les utiliser pour lutter contre les troubles du sommeil.

Lire la suite

1. Le principe de l’homéopathie

L’homéopathie est une méthode de médecine alternative consistant à utiliser à très petites doses des remèdes naturels pouvant aider à lutter contre certains troubles. L’un des grands intérêts de ces traitements est qu’ils sont sans danger pour la santé et permettent de soulager de nombreux problèmes en raison de la diversité des produits existants. Pris en dilution, ces remèdes ont prouvé leur efficacité pour traiter le stress, l’anxiété, la nervosité, l’insomnie chronique et les différents troubles du sommeil. Dans ce cas de figure, il est possible d’adapter les traitements en fonction de la situation de chaque personne.

Pour des troubles passagers du sommeil, il est recommandé d’utiliser des dilutions basses (de 4 ou 5 CH), voire moyennes (entre 7 et 9 CH). Elles sont à administrer deux à trois fois par jour, pour la durée nécessaire afin de retrouver une qualité de sommeil normale. Lorsque les insomnies sont chroniques, des dilutions hautes (de 15 à 30 CH) sont à réaliser une fois par semaine. Face à des troubles ponctuels du sommeil, une prise de 3 granules au moment de se coucher ou après un réveil nocturne est à conseiller.

Les médicaments homéopathiques se caractérisent par le recours à des matières naturelles dans de très faibles proportions. Ils sont disponibles sous des formes diverses comme des gouttes, des ampoules, des suppositoires ou des poudres, en boîte ou en flacon. Leur format le plus fréquent reste cependant la granule, une petite sphère sucrée qui peut être vendue dans des tubes contenant 80 ou 200 granules. Pour une meilleure efficience, il est important d’espacer la prise de ces remèdes de vos repas, en général une demi-heure après. Pour faciliter l’ingestion par les enfants, les granules peuvent être mises à fondre dans un verre d’eau. L’alcool, le tabac et le café sont à éviter pendant la prise d’un traitement homéopathique.

2. Le traitement homéopathique des insomnies

Les insomnies peuvent avoir plusieurs causes comme le stress, l’hygiène de vie ou les troubles hormonaux. Si elles peuvent être difficiles à traiter, l’homéopathie constitue une solution pratique, facile à mettre en œuvre et sans danger à préconiser. Certains composés naturels peuvent en effet vous aider à retrouver peu à peu une qualité de sommeil appréciable.

Lorsque le stress est à l’origine de difficultés d’endormissement, des solutions existent comme la prise de 3 granules de Gelsemium sempervirens 3 fois par jour ou une prise unique de 5 granules d'Ignatia amara. Si l’excitation vous empêche de dormir, ingérer 5 granules de Coffea cruda avant de vous mettre au lit est recommandé.

Découvrez l’incroyable matelas Tediber

La fatigue, une maladie ou une hygiène de vie dégradée peuvent nuire à votre sommeil. Dans ce contexte, plusieurs traitements homéopathiques peuvent être suggérés. Il est possible de prévoir la prise de China rubra ou de Kalium phosphoricum (5 granules le matin et le soir), tout comme d’Ambra grisea ou d’Arnica montana (3 granules avant de se coucher).

Les solutions homéopathiques peuvent s’adapter à des problèmes variés. La Valeriana est à privilégier si vos insomnies sont causées par la douleur, notamment pour les personnes souffrant d’hypersensibilité. La Coca est efficace, quant à elle, pour les insomnies rencontrées lors de séjour en montagne. Après une soirée arrosée, vous pourrez trouver le sommeil plus facilement avec 3 granules de Nux vomica. Si l’insomnie est liée à l’anxiété, un remède pertinent est l’Argentum nitricum.

3. Soigner les réveils nocturnes par l’homéopathie

L’insomnie est un trouble touchant de nombreux Français dont les causes sont multiples. Comme il n’existe pas qu’un seul profil de personne insomniaque, il est impossible de donner une solution universelle aux problèmes d’endormissement. Avec l’homéopathie, vous aurez néanmoins la possibilité d’essayer différents produits sans risques pour la santé afin de trouver celui en mesure de faciliter l’endormissement et votre sommeil. Les insomnies peuvent causer des réveils nocturnes successifs et une fatigue chronique la journée, il est donc important de trouver une solution à ce problème sans attendre. Contrairement aux somnifères, les différents produits homéopathiques ne provoquent pas d’accoutumance ou d’effets secondaires nocifs pour la santé.

Si vous vous réveillez plusieurs fois par nuit, des traitements naturels existent pour vous redonner une vraie continuité dans votre cycle de sommeil. Si ces réveils s’accompagnent de crises d’angoisse, vous pourrez prendre 5 granules d’Aconitum napellus avant de vous mettre au lit. Si les angoisses surviennent au moment du coucher, un prise d’Arsenicum album (3 granules) est à conseiller. Lorsque les réveils nocturnes vont avec une agitation certaine durant le sommeil, avec des mouvements des bras et des jambes notamment, des produits comme la Staphysagria et le Zincum metallicum sont de bonnes solutions. Pour des troubles du sommeil plus profonds, entraînant des migraines, un traitement à base de Silicea ou de Nycterinia capensis est à envisager.

4. Améliorer la qualité de sommeil chez l’enfant

Des solutions sont disponibles pour aider les nourrissons et les enfants à dormir plus paisiblement. Une posologie adaptée, avec 3 granules en 9 CH pour une seule prise, est recommandée ici. Plusieurs produits naturels peuvent être testés pour permettre à un bébé ou à un enfant de faire ses heures de sommeil. Ils ne comportent aucun danger avec des doses minimales. Parmi les remèdes existants, on peut évoquer l’Ignatia amara quand l’enfant est trop excité pour s’endormir, l’Arsenicum album pour apaiser l’anxiété, le Chamomilla vulgaris pour les bébés qui ont besoin d’être bercés longtemps avant de s’endormir ou encore la Pulsatilla pour les jeunes enfants angoissés à l’idée de dormir seuls.


L’homéopathie est reconnue comme une solution adaptée pour combattre les troubles du sommeil chez les plus jeunes. Grâce à la diversité des composés naturels disponibles, de nombreuses situations peuvent être réglées avec les remèdes correspondants. Les enfants faisant souvent des cauchemars pourront retrouver de la quiétude pendant la nuit avec le Zincum valérianicum. Pour traiter les terreurs nocturnes, la Cina est aussi connue pour son efficacité. Si vous avez le moindre doute concernant l’utilisation des produits ou leur posologie, n’hésitez pas à demander conseil à votre pharmacien.

Retour à : Tous nos conseils, astuces et infos sur le sommeil