Comment expliquer le sursaut pendant le sommeil ?

Comment expliquer le sursaut pendant le sommeil ?

Vous allez sombrer dans le sommeil lorsque soudainement vous avez l’impression de tomber ou de ressentir une secousse. Certains vont même jusqu’à cogner leur partenaire sans faire exprès. Rassurez-vous, car ce phénomène a différentes explications.

Lire la suite

Sursaut sommeil

I. Quelles sont les origines de ces secousses ?

Personne ne saurait définir les origines des secousses musculaires hypniques avec exactitude. Les pistes ne sont pas encore bien exploitées. Par contre, on sait que ce phénomène peut être causé par le stress.

Si vous avez des pensées anxieuses, votre cerveau transmet un signal d’alerte au corps alors que les muscles se décontractent. Le corps se fatigue et le manque de sommeil ainsi que la consommation de café ne vous permettent pas de vous endormir naturellement.

De même, si vous faites une activité intense avant de dormir, vous pouvez souffrir de secousses hypniques. Notez encore que se coucher à des heures régulières peut vous exposer à ce problème de sursaut.

Les personnes souffrant de fièvre en soirée peuvent se heurter à ces problèmes de contractions soudaines et involontaires. La fièvre conduit parfois votre organisme à se relâcher totalement. Les muscles se contractent soudainement et vous vous réveillez sans le vouloir.

comment expliquer sursaut sommeil

II. Quelle définition donner à la secousse hypnique ?

Les myoclonies d’endormissement ou secousses hypniques sont des sursauts survenant pendant l’endormissement. Ce problème de parasomnie se traduit par un muscle qui se contracte brusquement et de manière involontaire. Cela entraîne une sensation désagréable, car vous avez l’impression de tomber sur des dizaines de mètres en bas. Ne soyez pas terrifié, vous n’avez rien à craindre.

Les myoclonies sont des contractions musculaires indépendantes de votre volonté. Elles surviennent lors de la première phase du sommeil. C’est une manifestation psychologique touchant jusqu’à 70% de la population mondiale.

Découvrez le matelas Tediber

Le problème peut survenir à tout âge. Ce phénomène peut surgir en cas de manque de sommeil, de stress ou de consommation de boisson excitante à l’exemple du café et du thé.

probleme sursaut sommeil

III. Un problème de somnolence semi-consciente

Ne vous affolez pas, car cette réaction est normale et elle n’a rien de grave. C’est une phase de demi-sommeil ou somnolence semi-consciente. Cette période de transition marque la détente du corps que le cerveau a tendance à interpréter comme une sensation de chute.


Le sentiment est tellement puissant et donne une contraction violente et furtive au niveau d’un groupe de muscles. Cette contraction est susceptible de vous réveiller en sursaut et le cœur lui-même peut s’emballer. Peu de temps après, vous vous sentirez plus léger. Ce trouble neurologique vous montre que vous ne dormez pas encore.

lutter sursaut sommeil

IV. Comment lutter contre les secousses hypniques ?

Vous n’avez pas besoin d’aller voir un médecin si vous souffrez de sursaut de sommeil. Si vous remarquez d’autres signes inhabituels, vous pouvez en discuter avec votre thérapeute. Certaines astuces peuvent vous aider à limiter les myoclonies.

Il est préconisé de s’hydrater régulièrement et d’éviter les boissons riches en stimulants. Vous pouvez aussi faire quelques exercices de détente afin de lutter contre le stress.

Améliorez votre sommeil pour éviter les secousses et adoptez un sommeil régulier. Vous pouvez faire un peu de méditation ou écouter de la musique avant de vous endormir. Les exercices de respiration peuvent aussi vous aider.

Il faut oublier le travail et les tâches ménagères une fois au lit. Faites le vide dans votre esprit et ne stressez pas pour les événements à venir. Évitez de regarder les écrans et même de jouer avec votre téléphone. Il est recommandé de se déconnecter de tout écran au moins 30 minutes avant de dormir.

Ne retardez pas votre heure du coucher. Rester devant la télévision jusqu’à l’épuisement total peut causer des sursauts avec contraction soudaine. Éteignez tout un quart d’heure avant de vous relaxer sur votre matelas.

À ce propos, il serait également plus judicieux de faire le bon choix du matelas pour mieux dormir sans risque de sursaut d’endormissement.

matelas tediber

V. Sursaut sommeil : quand cela devient inquiétant ?

Par contre, si vous souffrez de secousses hypniques toutes les nuits et que cela rend l’endormissement difficile, il vaut mieux consulter un médecin. Cela peut cacher un autre problème de santé, mais le neurologue et le spécialiste du sommeil ne peuvent les détecter que grâce à des analyses en plus.

Vous souffrez peut-être d’apnées du sommeil qui sont à l’origine de contractions musculaires si les voies respiratoires sont obstruées. Le taux d’oxygène dans le sang baisse et le cerveau transmet un signal pour vous réveiller, mais le réveil en sursaut est inconfortable.

Ce signal se présente sous forme de contraction musculaire. Ces troubles du sommeil ne vous permettent pas de vous endormir paisiblement. Vous ne pouvez pas profiter d’un bon sommeil réparateur. Certains traduisent ce problème comme une « mort soudaine ».

Ainsi, beaucoup pensent que vous étiez sur le point de mourir sans le savoir. Pour éviter tout problème, il est plus prudent d’en discuter avec un expert.

Ces problèmes peuvent avoir des répercussions sur votre vie personnelle et professionnelle. De nombreux Français ne dorment que 6 heures et quelques toutes les nuits. Pourtant, il faut environ 7 heures au minimum pour pouvoir récupérer. Si le sursaut altère la qualité du sommeil, vous avez le devoir d'en parler à votre médecin afin de trouver un traitement.

← Tous nos conseils pour bien choisir son matelas

L'auteur : Margaux BOUCHE

Amoureuse de l'expérience client et passionnée par la notion du sommeil, Margaux a développé une réelle expertise dans le choix d'une literie de qualité. Elle vous partagera donc ses bons conseils dans le choix de votre lit, matelas et surmatelas.

Lire ses autres articles
← Retrouver l'équipe de rédaction